Bourse & Valeurs avec Patrick Marché (Neolife)

Invité: Patrick Marché, fonda­teur et président du conseil de surveillance de Neolife. Bataille bour­sière en vue de l’as­sem­blée géné­rale de la société lyon­naise spécia­li­sée dans les éco-maté­riaux pour espaces durables. Alors qu’elle a connu une belle crois­sance de chiffre d’af­faires en 2022 (+ 24% à 13,3 millions d’eu­ros) et au 1er trimestre 2023 (+ 17%), Neolife suscite les convoi­tises d’un action­naire qui a racheté 13% en bourse (Capriona) et demande la révo­ca­tion de la direc­tion (l’en­semble du conseil de surveillance et le président du direc­toire, Bernard Voisin). Patrick Marché s’ex­plique sur le plateau TV de Lyon Déci­deurs.

Il regrette « une désta­bi­li­sa­tion de l’en­tre­prise ». Et d’ajou­ter: « C’est violent pour tout le monde, la direc­tion, les colla­bo­ra­teurs. Quel est le projet ? Quelle est la stra­té­gie de cet action­naire basé à La Réunion ? Il cherche à profi­ter du fait que la société est actuel­le­ment sous-évaluée en bourse. Cette action inter­vient alors que nous avons déployé une stra­té­gie pion­nière depuis 2012 et que nous connais­sons une belle crois­sance et que nous appro­chons d’un résul­tat en fin d’an­née ». Patrick Marché, action­naire histo­rique avec 13% de Neolife (comme Caprio­na…) répond, point par point aux diffé­rentes accu­sa­tions de Capriona. La parole sera aux action­naires le 26 juin à 17 heures à Lyon. Les avocats des deux camps four­bissent leurs armes. Ambiance tendue en pers­pec­tive.

Consent choices
Remonter