Le Jour­nal Éco, avec Fanny Letier (Geneo Capi­tal Entre­pre­neur)

L’in­vi­tée: Fanny Letier, cofon­da­trice de Geneo Capi­tal Entre­pre­neur présente la raison d’être de cette société d’in­ves­tis­se­ment de long terme. A savoir: la finance posi­tive, où « comment fabriquer des ETI en conci­liant perfor­mance et sens autour de 4 carac­té­ris­tiques : la maîtrise du temps, l’ap­port de capi­tal humain, le partage de la valeur et l’im­pact socié­tal posi­tif ». Geneo gère plus de 600 millions d’eu­ros appor­tés par plus de 180 familles et entre­pre­neurs dont 42 en Auvergne-Rhône-Alpes (1 insti­tu­tion­nel, 5 family offices et 36 entre­pre­neurs et familles).

Créée en 2019, Généo Capi­tal Entre­pre­neur a investi dans 22 socié­tés dont 12 en Auvergne-Rhône-Alpes dont Delta Service Loca­tion, Otego et Xefi. Placée sous la respon­sa­bi­lité de Marie Kirch (ex EY) qui a rejoint Geneo en 2020, l’an­tenne régio­nale de Geneo ouvre des bureaux à Belle­cour.

L’in­ter­view de Fanny Letier a été réali­sée à l’oc­ca­sion de « ça match ! la rencontre des entre­pre­neurs », l’évé­ne­ment orga­nisé par le Medef Lyon-Rhône et dont Fanny Letier était l’une des inter­ve­nantes. Une jour­née placée sous la théma­tique: « 2030, et après ? » « Il faut redon­ner sa place au temps long, plaide Fanny Letier. Quand on veut construire, il faut se donner du temps. Il y a urgence à prendre du recul ». Fanny Letier croit à « l’en­tre­prise respon­sable » et défend son « carnet de crois­sance ».

Consent choices
Remonter