Ma Chance Moi Aussi : les patrons lyon­nais se mobi­lisent

Ce lundi 19 juin, l’association « Ma Chance Moi Aussi » créée par l'entrepreneur savoyard André Payerne et présente à Lyon 8e et à Décines, organisait une soirée au profit des enfants les plus vulnérables. Un événement suivi et soutenu par de nombreux patrons lyonnais.
© Cédric Dubuc

Éric Jacquet, Vanessa Rous­set, Jean-Claude Lavo­rel, Sophie Sidos, entre autres se sont mobi­li­sés pour cet événe­ment, forte­ment encou­ra­gés par Alain Mérieux. «  Soyez géné­reux. Donnez beau­coup et tout de suite car, sinon, André Payerne ne vous lais­sera pas repar­tir… Ce que fait Ma Chance Moi Aussi est formi­dable », a expliqué le président de l’Ins­ti­tut Mérieux en début de soirée. Au total 385 000 € de dons ont été récol­tés par l’as­so­cia­tion, des dons à desti­na­tion de projets tels que : encou­ra­ger l’ac­qui­si­tion des savoirs fonda­men­taux, former des jeunes éco-citoyens, à la décou­verte du terri­toire français. 

© Cédric Dubuc

Concrè­te­ment, chacun des projets (7 mis en lumière ce lundi soir) était présenté pendant quelques minutes par des membres de l’équipe de l’as­so­cia­tion, réfé­rents éduca­tifs, direc­teurs d’éta­blis­se­ments, etc. Puis après chaque pitch, les parti­ci­pants, dont les patrons lyon­nais, ont pu faire des dons. « L’en­tre­prise est notre culture. Ces patrons nous épaulent depuis long­temps et nous soutiennent sans arrêt » affirme André Payerne président fonda­teur de Ma Chance Moi Aussi et ajoute que ce soutien « est d’abord une source finan­cière mais égale­ment une source de déve­lop­pe­ment de notre réseau. Hier soir nous avions 150 invi­tés et beau­coup d’entre-eux sont venus grâce aux rela­tions. »

L’as­so­cia­tion Ma Chance Moi Aussi, créée par André Payerne il y a huit ans, accom­pagne aujourd’­hui près de 300 enfants en fragi­lité éduca­tive. Avec pour mot d’ordre que tous les enfants aient la même chance de réus­sir. Forte de huit implan­ta­tions en Auvergne-Rhône-Alpes (dont Lyon 8e quar­tier Etats-Unis et à Décines) plus une en région pari­sienne, Ma Chance Moi Aussi travaille sur 3 autres ouver­tures : 2 en région pari­sienne et une en Bretagne à Rennes. « À l’ho­ri­zon des cinq prochaines années, nous visons 3 200 enfants accom­pa­gnés  », conclut André Payerne.

Consent choices
Remonter