Loïc Renart en expé­di­tion au pôle sud

© Susie Waroude

Deux ans après avoir gravi le Panbari, un sommet népa­lais qui culmine à 6 983 mètres d’al­ti­tude, après 33 jours d’ex­pé­di­tion, Loïc Renart repart pour un nouveau périple. Le patron du groupe Les Auber­gistes lyon­nais, qui pilote trois hôtels à Lyon (Globe & Cecil, le Phénix et le Simplon) met le cap au pôle sud, avec son ami guide de haute-montagne Jean Annequin, déjà de la partie au Népal.

« On part mi-septembre pour la Geor­gie du Sud sur les traces d’Er­nest Shack­le­ton, l’un des héros de la conquête de l’An­tar­c­tique. Nous serons en isole­ment total sur une île monta­gneuse. Il faut huit jours de bateau pour y aller, puis on reste une ving­taine de jours sur place en explo­ra­tion et rebe­lote avec encore huit jours de bateau au retour », confirme le diri­geant qui pense être de retour à Lyon autour du 23 octobre.

Durant ces quarante jours d’ex­pé­di­tion, Loïc Renart, équipé d’un télé­phone satel­li­taire, prévoit de couper tout contact avec son entre­prise.

Consent choices
Remonter