bioMé­rieux : Pierre Boulud nommé direc­teur géné­ral

Pierre Boulud biomérieux © bioMérieux

Alors que bioMé­rieux fête dans quelques jours les 60 ans de sa créa­tion, le groupe lyon­nais, acteur mondial du diagnos­tic in vitro, fait évoluer sa gouver­nance, à comp­ter du 1er juillet, avec une disso­cia­tion des fonc­tions de président et de direc­teur géné­ral. Si Alexandre Mérieux garde bien la prési­dence exécu­tive de bioMé­rieux, Pierre Boulud reprend la direc­tion géné­rale avec comme mission de « diri­ger le comité de direc­tion pour mettre en œuvre la stra­té­gie de l’en­tre­prise dans toutes ses dimen­sions ».

Passé par le Boston Consul­ting Group puis par Ipsen, Pierre Boulud a rejoint bioMé­rieux en 2016 comme membre du comité de direc­tion en charge de la région Asie-Paci­fique. En mars 2020, il est devenu direc­teur des opéra­tions cliniques tout en étant nommé direc­teur géné­ral délé­gué. Il est, par ailleurs, membre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de MedTech Europe.

À lire aussi : bioMé­­rieux : Alexandre Mérieux enre­­gistre un résul­­tat en baisse de 25% en 2022

Alexandre Mérieux se concentre sur la stra­té­gie géné­rale

Avec cette nouvelle gouver­nance, Alexandre Mérieux pourra « se concen­trer sur les enjeux essen­tiels de stra­té­gie géné­rale pour le bon déve­lop­pe­ment de bioMé­rieux et de ses colla­bo­ra­teurs et parti­ci­per, en outre, à la défi­ni­tion des orien­ta­tions en matière de RSE et d’in­no­va­tion.

Alexandre Mérieux précise : “Après avoir assuré pendant neuf ans le rôle de direc­teur géné­ral de bioMé­rieux, je suis heureux de voir Pierre Boulud me succé­der à cette fonc­tion. Pierre a forte­ment contri­bué au déve­lop­pe­ment de la société depuis sept ans et a toute ma confiance pour conduire les équipes et renfor­cer le rôle de leader de bioMé­rieux dans le diagnos­tic des mala­dies infec­tieuses.”

Pierre Boulud et Alexandre Mérieux.
© bioMé­rieux

Quant à Pierre Boulud, il ajoute: “Je suis très honoré de la confiance que me témoignent Alexandre Mérieux et le Conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de bioMé­rieux et enthou­siaste à l’idée de mener plus loin encore l’en­ga­ge­ment mondial de l’en­tre­prise et de tous ses colla­bo­ra­teurs dans notre mission commune de santé publique”. 60 ans après sa créa­tion, bioMé­rieux est présente dans 45 pays et vend dans plus de 160. En 2022, son chiffre d’af­faires s’est élevé à 3,6 milliards d’eu­ros, réali­sés à plus de 90% à l’in­ter­na­tio­nal.

Consent choices
Remonter