Dott double la durée de vie de ses trot­ti­nettes élec­triques

Elles sillonnent les rues de Lyon depuis 2019. Les trot­ti­nettes élec­triques Dott, rete­nues en 2020 par la muni­ci­pa­lité avec celles de l’opé­ra­teur Tier, font actuel­le­ment l’objet d’une réno­va­tion complète. Ce programme unique de recon­di­tion­ne­ment est le résul­tat du récent appel d’offres remporté par Dott à Lyon, en février dernier : l’opé­ra­teur s’y était engagé à réno­ver sa flotte exis­tante, pour répondre aux exigences de la Ville de Lyon en matière de dura­bi­lité et de sécu­rité. 

Grâce à ce proces­sus de recon­di­tion­ne­ment, la durée de vie des 2000 trot­ti­nettes Dott lyon­naises va donc être prolon­gée de quatre années pour être désor­mais esti­mée à 2555 jours, soit sept ans, en cohé­rence avec le nouveau contrat lyon­nais (2023–2027). « L’objec­tif de ce nouveau projet, c’est d’évi­ter la fabri­ca­tion et le trans­port de nouveaux véhi­cules et de réduire nos émis­sions. On change l’image que les gens ont des trot­ti­nettes. Ce ne sont pas des produits jetables », avance Manon Pagniez, direc­trice France de Dott. 

Pour ce recon­di­tion­ne­ment, les véhi­cules élec­triques sont entiè­re­ment démon­tés par une équipe dédiée de 29 spécia­listes, puis triés par typo­lo­gie (répa­ra­tion, réuti­li­sa­tion ou recy­clage), réno­vés et repeints par l’en­tre­prise Teys­sedre à Saint-Priest. « Ce proces­sus prend du temps. On a commencé en janvier, on tourne à 50 trot­ti­nettes recon­di­tion­nées par semaine donc on en est à 1200 qui sont déjà en service, soit plus de la moitié de notre flotte. »

Consent choices
Remonter