LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

TRANSDEV – RATP DEV : Le match des navettes fluviales

Publié le 3 juillet 2023

Il fait moins parler de lui. Mais le contrat de DSP (délégation de service public) pour des navettes fluviales a bien été lancé par le Sytral mi-avril avec trois petits mois pour répondre. La date limite était fixée à ce lundi 3 juillet à midi. Un marché d’une valeur estimée à 42 millions d’euros HT […]

Il fait moins parler de lui. Mais le contrat de DSP (délégation de service public) pour des navettes fluviales a bien été lancé par le Sytral mi-avril avec trois petits mois pour répondre. La date limite était fixée à ce lundi 3 juillet à midi. Un marché d’une valeur estimée à 42 millions d’euros HT pour des navettes de transport collectif reliant, sur la Saône, Vaise-Industrie aux Terrasses de la Presqu’île, voire allant, sur certains horaires, jusqu’à Confluence.

➜ À lire aussi : TCL : un match à deux et un match à trois

Les cinq bateaux (dont un de réserve) deviendront la propriété de Sytral Mobilités à l’expiration de la convention. Un renfort ou la création d’une nouvelle ligne sur la Saône ou le Rhône sont envisagés avec éventuellement quatre bateaux supplémentaires et une « fréquence de service pouvant être fixée au quart d’heure ».

Transdev et RATP Dev ont répondu à cet appel d’offres, mais pas le groupe Kéolis, même si dans d’autres agglomérations il gère aussi des navettes (Bordeaux notamment). Une façon pour Kéolis de ne pas courir tous les lièvres à la fois, de ne pas se montrer hégémonique, tout en se disant prêt à faciliter les passerelles entre les différents modes de transport collectif…

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices