Jacques Gounon : « Sur la ligne Lyon-Turin, si on se réveille dans trois ans, ce sera trop tard »

Jacques Gounon est, depuis 2016, le président du comité pour la Tran­sal­pine Lyon-Turin, une instance de lobbying – lui préfère le terme de « lieu d’échanges » – compo­sée de près d’une centaine d’adhé­rents (des collec­ti­vi­tés locales, des entre­prises, des asso­cia­tions…) en faveur de la liai­son ferro­viaire. Alors qu’une mani­fes­ta­tion d’op­po­sants au projet a fait grand bruit mi-juin, l’an­cien haut-fonc­tion­naire qui préside aujourd’­hui Getlink (ex-Euro­tun­nel) défend un projet sûr et « vertueux dans le cadre de la tran­si­tion éner­gé­tique » avec l’objec­tif de sous­traire un million de camions des routes par an.

Consent choices
Remonter