Tony Parker et l’ASVEL vont inau­gu­rer la LDLC Arena contre le Bayern

La LDLC Arena sera inaugurée le 23 novembre prochain lors de la rencontre d’Euroligue entre l’Asvel et le Bayern Munich. La nouvelle a été annoncée ce mardi par Tony Parker lors d’une visite du chantier.
Tony Parker LDLC Arena Tony Parker, entouré par Gaetan Muller et TJ Parker ©MF

Florence Foresti ne sera fina­le­ment pas la première à fouler les planches de la LDLC Arena. La nouvelle salle multi­fonc­tions construite sur le site d’OL Vallée sera inau­gu­rée le 23 novembre prochain, cinq jours avant le spec­tacle de l’hu­mo­riste lyon­naise, lors de la rencontre d’Eu­ro­ligue entre l’As­vel et le Bayern Munich. La nouvelle a été annon­cée ce mardi par Tony Parker lors d’une visite du chan­tier de la LDLC Arena. 

« Nous allons jouer 11 matchs euro­péens cette année dans l’Arena. Cette salle sera un outil incroyable, même si l’As­tro­balle garde toute sa place dans notre projet », commente le président de l’As­vel. Attendu à ses côtés pour cette visite dédiée à la presse, Santiago Cucci, président exécu­tif d’OL Groupe, n’était fina­le­ment pas du rendez-vous, où l’on trou­vait aussi Laurent de la Cler­ge­rie (namer de l’Arena avec LDLC), Gaetan Muller (président délé­gué de l’As­vel), TJ Parker (entraî­neur) et Xavier Pier­rot (Direc­teur Géné­ral Adjoint d’OL Groupe en charge du stade et du projet Arena).

À lire aussi : Parker, Muller et Van Styven­­dael prolongent la bail de l’As­­vel à l’As­­tro­­balle jusqu’en 2027

Tony Parker rêve d’un Asvel-Spurs dans la LDLC Arena

La LDLC Arena — d’une capa­cité de 12 000 à 16 000 places selon les confi­gu­ra­tions — est la dernière pièce du puzzle imaginé dix ans plus tôt par Jean-Michel Aulas. « Avec la livrai­son de l’arena, l’OL Vallée est main­te­nant termi­née. Les 50 hectares sont désor­mais occu­pés », fait-on savoir dans l’en­tou­rage de l’OL, alors que Jo-Wilfried Tsonga a inau­guré sa All-In Academy en grande pompe le 6 septembre dernier. Une grosse soixan­taine d’évé­ne­ments, concerts, matchs ou spec­tacles sont déjà prévus dans la program­ma­tion 2023–2024.

Un match de gala, oppo­sant l’As­vel aux San Anto­nio Spurs, pour­rait bien s’ajou­ter à la liste. « Je travaille sur l’or­ga­ni­sa­tion de cette rencontre. J’ai l’ac­cord de prin­cipe des Spurs mais il faut encore travailler avec la NBA », a indiqué Tony Parker, quatre fois cham­pion NBA avec la fran­chise texane, et récem­ment honoré au Hall of Fame 2023. En atten­dant voir les stars de la ligue nord-améri­caine débarquer à Décines, la LDLC Arena va permettre à l’As­vel de gonfler ses recettes. « Cette arena est un outil de déve­lop­pe­ment pour nous. Notre budget va dépas­ser les 20 millions d’eu­ros cette saison, et l’arena y contri­bue forcé­ment », indique Gaëtan Muller, président délé­gué de l’As­vel. La saison passée, le club villeur­ban­nais présen­tait un budget de 15 millions d’eu­ros.

➔ À lire aussi : Naming de l’Arena : LDLC et l’OL trouvent un accord

LDLC Arena
©MF

Consent choices
Remonter