Visia­tiv : Laurent Fiard veut encore doubler de taille

Le patron de Visiativ dévoile un nouveau plan stratégique ambitieux. Le groupe spécialisé dans la transformation digitale des entreprises vise désormais les 500 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 50% à l'international, d'ici 2028.
Laurent Fiard PDG de Visiativ Laurent Fiard, PDG de Visiativ © DR

C’est désor­mais une habi­tude pour Laurent Fiard : présen­ter des plans stra­té­giques ambi­tieux qui prévoient de faire doubler très rapi­de­ment la taille de Visia­tiv. Et ensuite de s’y tenir, parfois même avec un peu d’avance. Cette fois, l’idée est d’at­teindre 500 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires (dont 50% à l’in­ter­na­tio­nal) à l’ho­ri­zon 2028, contre 258 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires (dont 36% à l’in­ter­na­tio­nal) l’an­née dernière. « Nous allons asso­cier une crois­sance orga­nique dyna­mique et des crois­sances externes puisque l’on dispose d’une enve­loppe de 50 à 60 millions d’eu­ros pour réali­ser des acqui­si­tions. Et j’ai une dizaine de dossiers à l’étude sur mon bureau », révèle le co-fonda­teur, avec Chris­tian Donzel, du four­nis­seur de solu­tions pour la trans­for­ma­tion digi­tale des PME- PMI.

À lire aussi : Visia­­tiv : Laurent Fiard atteint l’objec­­tif avec un an d’avance

« Période enthou­sias­mante et verti­gi­neuse »

Le groupe basé à Char­bon­nières, qui compte plus de 1400 colla­bo­ra­teurs dans le monde, entend notam­ment renfor­cer sa présence aux États-Unis, l’un de ses prin­ci­paux marchés hors de France avec l’An­gle­terre et la Suisse. « Nous regar­dons aussi du côté de l’Es­pagne et de l’Ita­lie où nous ne sommes pas encore présents. Nos clients inter­na­tio­naux ont besoin qu’on les accom­pagne à l’in­ter­na­tio­nal », pour­suit Laurent Fiard, qui parle d’une « période enthou­sias­mante et verti­gi­neuse en terme d’ac­cé­lé­ra­tion » pour Visia­tiv. Et pour cause : il y a dix ans, lorsqu’il entrait en bourse, le groupe réali­sait moins de 50 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires par an.

Consent choices
Remonter