Jean-Charles Capelli, le rockeur de l’im­mo­bi­lier

Directeur général du groupe de promotion immobilière Capelli, Jean-Charles Capelli a sorti un album pop rock sous le nom d’Ace Hansel Jr. Un projet musical accompagné d’une BD et d’un jeu vidéo.
Jean-Charles Capelli © DR

Jean-Charles Capelli a gardé le titre de direc­teur géné­ral du groupe lyon­nais de promo­tion immo­bi­lière Capelli (200 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2022) fondé par son père et présidé par son frère Chris­tophe Capelli. Mais, pour être tout à fait honnête, il s’agit surtout d’un titre sur le papier : « Ces dernières années, je ne suis plus dans l’opé­ra­tion­nel, mais davan­tage dans le conseil », précise celui qui multi­plie les aven­tures en dehors du monde de la construc­tion de loge­ments. Il a ainsi racheté Dubit, un studio de créa­tion de 130 colla­bo­ra­teurs établi à Leeds en Angle­terre et spécia­lisé dans le méta­vers, dont l’une des acti­vi­tés est de vendre des fringues virtuelles pour habiller des avatars sur une plate­forme de gaming en ligne (oui, vous avez bien lu).

Et c’est aussi du côté de l’An­gle­terre qu’il s’est tourné pour réali­ser son grand projet non plus entre­pre­neu­rial, mais musi­cal cette fois avec l’écri­ture d’un album sous le nom d’Ace Hansel Jr. « J’ai toujours eu besoin d’ex­pri­mer ma fibre artis­tique, mais ce n’était pas facile dans l’im­mo­bi­lier, sourit le tout juste quadra aux cheveux roses. J’écoute beau­coup de musique – rock, rap, dub… – et je vais à beau­coup de concerts, alors je me suis dit que j’ai­me­rais bien créer ma propre musique. »

Première étape, il se rapproche de Jasmine Roy, connue pour avoir été la coache vocale de la Star Academy pendant plusieurs saisons. « Elle m’a appris à chan­ter en un an », rapporte Jean-Charles Capelli qui se met ensuite en chasse d’un parte­naire pour écrire son disque, et fait la rencontre du musi­cien et produc­teur Mike Batt. « En Angle­terre, tout le monde le connaît depuis les années 1970. Je lui ai donné une démo et il m’a répondu : “Ouais, il y a quelque chose à faire…” Alors on s’est enfer­més pendant trois jours dans un studio pour voir si on avait des affi­ni­tés musi­cales. Et ça a matché. Alors on a commencé à écrire l’al­bum. »

Des passages sur les radios anglaises

Le résul­tat : 12 titres pop rock, portés par la voix douce de Jean-Charles Capelli, compi­lés dans l’al­bum Songs From Croix-Noire par Ace Hansel Jr (dispo­nible sur YouTube et les plate­formes de strea­ming musi­cal). En paral­lèle de l’écri­ture des morceaux, le duo recherche une iden­tité visuelle. « J’ai alors dit à Mike : “Pourquoi on ne ferait pas une BD ?”. On s’est donc tour­nés vers un auteur et un dessi­na­teur anglais très connu dans l’uni­vers Marvel pour écrire sept épisodes de 20 pages à partir des chan­sons. À un moment, on ne savait plus vrai­ment si c’était la musique qui inspi­rait la BD ou l’in­verse. C’était très stimu­lant », rapporte Jean-Chris­tophe Capelli qui complète ce projet artis­tique par le déve­lop­pe­ment d’un petit jeu vidéo et peut ainsi être l’ins­ti­ga­teur du premier projet artis­tique – à sa connais­sance – mêlant le trip­tyque musique, BD et gaming.

Il n’y aura, en revanche, pas de concerts d’Ace Hansel Jr, « parce que je n’ai pas le temps », déclare le chan­teur. Et si l’on ne peut pas vrai­ment parler de succès sur les plate­formes de strea­ming musi­cal malgré quelques passages sur les radios anglaises, il dit déjà « cher­cher la suite » pour ce projet multi­forme. Son rêve : « Que quelqu’un de chez Amazon ou Netflix vienne nous voir en disant : “On adore vos visuels et votre musique, on pour­rait faire un truc ensemble.” » Accom­pa­gné de sa guitare acous­tique, Jean-Charles Capelli a déjà écrit trois nouvelles chan­sons.

Consent choices
Remonter