Gaëlle Hour­riez-Bolâtre, nouvelle conseillère diplo­ma­tique de Fabienne Buccio

Gaëlle Hourriez-Bolatre , la nouvelle conseillère diplomatique de Fabienne Buccio, préfète de la région Auvergne Rhône-Alpes, a pris ses fonctions fin août, elle a présenté, ce mardi 12 septembre, son parcours et ses missions à venir.
Gaëlle Hourriez-Bolâtre conseillère diplomatique auprès de la Préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfète de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, Préfète du Rhône. Gaëlle Hourriez-Bolâtre © Éline DANY

Depuis le 22 août dernier, la « raison d’être » de Gaëlle Hour­riez-Bolâtre, nouvelle conseillère diplo­ma­tique de Fabienne Buccio, est « d’ac­com­pa­gner, de conseiller et faci­li­ter les projets autour du déve­lop­pe­ment inter­na­tio­nal et de l’at­trac­ti­vité (tourisme, écono­mie, culture, etc) avec les collec­ti­vi­tés, les entre­prises et tout le réseau écono­mique de la région. » Compte tenu de sa situa­tion double­ment fron­ta­lière, la région Auvergne-Rhône-Alpes comporte des défis écono­miques à l’in­ter­na­tio­nal en coor­di­na­tion avec les services de l’État. 

La nouvelle conseillère diplo­ma­tique, qui succède à Serge Tomasi, se dit « parti­cu­liè­re­ment moti­vée » à rele­ver ces défis « extrê­me­ment diver­si­fiés » auprès de la préfète. « Je fais ce métier parce que j’aime le contact avec l’hu­main et avec les diffé­rentes personnes, c’est un métier vrai­ment riche » précise-t-elle. 

Gaëlle Hour­riez-Bolâtre, origi­naire de Bourg-en-Bresse occu­pait aupa­ra­vant le poste de char­gée de mission auprès de la Direc­trice de la diplo­ma­tie écono­mique au Minis­tère des Affaires étran­gères à Paris. Elle a commencé sa carrière en tant que juriste à la Direc­tion géné­ral de la santé, et a été numéro deux et conseillère de coopé­ra­tion et d’ac­tion cultu­relle de l’Am­bas­sade de France en Islande entre 2014 et 2018. Elle occupe jusqu’en 2020 le poste de Direc­trice de l’Ins­ti­tut français de Finlande. 

Consent choices
Remonter