Agath : Thierry Fayard mise sur ses TV Miroir

L'entrepreneur lyonnais, déjà à la tête d'une PME de fabrication de cartes électroniques, relance Agath, une petite société spécialisée dans la fabrication de TV Miroir pour l'univers du luxe.
Thierry Fayard Thierry Fayard © DR

Entre­pre­neur spécia­lisé dans l’élec­tro­nique depuis plus de 30 ans, Thierry Fayard, le patron de la PME lyon­naise de fabri­ca­tion de cartes élec­tro­niques Tech­nalp (30 colla­bo­ra­teurs ; 4,5 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires) a désor­mais des ambi­tions dans l’uni­vers du luxe.

Repre­neur, en 2019, de la société Agath alors qu’elle était en dépôt de bilan, il est en train de redy­na­mi­ser la petite marque spécia­li­sée dans la fabri­ca­tion de TV Miroir, à savoir des miroirs bour­rés de tech­no­lo­gies qui se trans­forment en quelques secondes en un télé­vi­seur.

© AGATH

Des produits factu­rés de 5 000 euros à plus de 50 000 euros, assem­blés à Vaulx-en-Velin, qui comptent déjà plusieurs clients pres­ti­gieux : Le Ritz et le Georges V à Paris, l’In­ter­con­ti­nen­tal de Dubaï… « Au total, plus de 50 hôtels pres­ti­gieux à travers le monde sont équi­pés de notre tech­no­lo­gie. Les établis­se­ments misent sur l’ex­pé­rience qu’ils vont offrir à leurs clients en décou­vrant ce dispo­si­tif  », vante Thierry Fayard.

Des contrats dans le Moyen-Orient

Depuis son rachat, le diri­geant affirme avoir quadru­plé le chiffre d’af­faires pour le porter à plus d’un million d’eu­ros cette année.

Et il table sur un fort déve­lop­pe­ment de ses TV Miroir au cours des prochaines années : « Au départ, nous avons surtout consa­cré nos efforts commer­ciaux sur la France. Puis, peu à peu, nous avons pu nous déve­lop­per à l’in­ter­na­tio­nal. D’abord en Europe puis ensuite un peu partout dans le monde. Aujourd’­hui, il y a de nombreuses demandes qui émergent du Moyen-Orient », rapporte le diri­geant, qui vise 10 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires d’ici à fin 2025.

Agath vient notam­ment d’en­re­gis­trer un gros contrat de 500 000 euros pour équi­per la tour Moham­med VI à Casa­blanca, la futur plus haute tour du Maroc qui devrait être inau­gu­rée à la fin de l’an­née.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter