e-Recycle : Clément Bongi­bault et Arnaud Guillaume lèvent 1,5 million d’eu­ros  

La start-up lyonnaise e-Recycle qui reconditionne des smartphones, tablettes et consoles de jeux, vient de réaliser une levée de fonds de 1,5 million d’euros.
Clément Bongibault et Arnaud Guillaume, fondateurs de e-Recycle Clément Bongibault et Arnaud Guillaume, fondateurs de e-Recycle © e-Recycle

La société lyon­naise de recon­di­tion­ne­ment d’ap­pa­reils élec­tro­niques e-Recycle a réussi sa première levée de fond auprès de deux inves­tis­seurs. Il s’agit de Fonds d’Amorçage Indus­triel Métro­po­li­tain Lyon/Saint Etienne et de Fonds Souve­rain Auvergne Rhône-Alpes.

L’équipe d’e-Recycle souhaite atteindre trois objec­tifs avec ce finan­ce­ment d’1,5 million d’eu­ros : «  Avec cette levée de fonds, nous nous donnons les moyens d’ac­cé­lé­rer nos actions, d’au­to­ma­ti­ser nos proces­sus et de faire face aux défis qui nous attendent dans la construc­tion d’une société plus verte et plus équi­table ».

Faire « chan­ger de dimen­sion » l’en­tre­prise

L’en­tre­prise vise à offrir une seconde vie aux produits numé­riques, réduire de manière impor­tante l’em­preinte carbone collec­tive, et égale­ment promou­voir une approche écores­pon­sable Made in France. Avec un chiffre d’af­faires estimé à trois millions d’eu­ros, l’éta­blis­se­ment compte neuf colla­bo­ra­teurs, respon­sables du bon fonc­tion­ne­ment de ses acti­vi­tés.

Depuis 10 ans la struc­ture collecte des télé­phones, tablettes, consoles de jeux, etc., pour les recy­cler et les revendre à bas prix. En outre, chaque année, l’en­tre­prise recon­di­tionne près de 5 000 appa­reils élec­tro­niques.

Les utili­sa­teurs ont la possi­bi­lité d’es­ti­mer la valeur de leur bien d’oc­ca­sion, sur le site inter­net e-Recycle, pour simpli­fier l’en­voie et la vente du produit. Ce dernier sera recon­di­tionné pour être mis en vente en grandes surfaces.

Consent choices
Remonter