E+Share Driva­lia : José Carreira présente un nouveau service d’au­to­par­tage à Lyon

La filiale Drivalia du Crédit Agricole Auto Bank propose aux Lyonnais un nouveau service d'autopartage appelé E+Share Drivalia. Ce service existe déjà depuis deux ans en Italie, à Milan et Turin.
De gauche à droite : Giacomo Carelli, Paolo Manfreddi, José Carreira et Stéphane Priami De gauche à droite : Giacomo Carelli, Paolo Manfreddi, José Carreira et Stéphane Priami © DRIVALIA

Le premier lance­ment a eu lieu mercredi 4 octobre, avec la mise en place de 50 véhi­cules à Lyon, Villeur­banne, Vénis­sieux, Bron et Caluire-et-Cuire. Les Lyon­nais ont désor­mais la possi­bi­lité de louer des véhi­cules Fiat 500 pour des trajets courts ou longs, y compris en dehors de la métro­pole, grâce à une auto­no­mie d’en­vi­ron 300 km par véhi­cule.

Il faut noter que Lyon avait déjà accueilli des services d’au­to­par­tage simi­laires par le passé, tels que Bluely et Yea, qui ont cessé leurs acti­vi­tés en raison de problèmes de renta­bi­lité. Cepen­dant, ces ferme­tures n’ont pas décou­ragé le lance­ment de Driva­lia à Lyon. Les « très bons résul­tats obte­nus en Italie » ont d’ailleurs motivé ce nouveau lance­ment selon Stéphane Priami, Direc­teur géné­ral de Crédit Agri­cole Consu­mer Finance.

Un objec­tif de 200 voitures d’ici la fin de l’an­née

Lyon est la première ville en France à béné­fi­cier de cette nouvelle offre d’au­to­par­tage. José Carreira, Direc­teur de Driva­lia France, souligne que Lyon est « la ville de l’exemple en plus d’être le siège social histo­rique de la marque depuis 20 ans  ».

Pour utili­ser le service, il suffit de télé­char­ger l’ap­pli­ca­tion dédiée sur un smart­phone et de suivre les instruc­tions d’ins­crip­tion. Un abon­ne­ment mensuel est dispo­nible, ainsi qu’une option à la demande pour des utili­sa­teurs occa­sion­nels. L’en­tre­tien des véhi­cules et la recharge sont pris en charge par une équipe spéci­fique 24h/24.

Driva­lia prévoit d’étendre sa flotte avec 100 véhi­cules supplé­men­taires dans les rues de Lyon d’ici la fin du mois d’oc­tobre, et un objec­tif de 200 voitures d’ici la fin de l’an­née. Le déploie­ment d’E+S­hare Driva­lia dans d’autres communes voisines, notam­ment Saint-Fons, Oullins, La Mula­tière, Sainte Foy-Les-Lyon, Tassin La demi-Lune, et Écully, est prévu d’ici 2024.

Remonter