Laurent Wauquiez lance un fonds de soutien pour aider les start-ups

La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce un investissement majeur de 50 millions d'euros dans le Fonds régional Avenir Industrie. Cette initiative vise à soutenir l'industrialisation des jeunes entreprises innovantes, qu'elles soient en phase de pré-amorçage, d'amorçage, industrielles, ou déjà matures en phase de croissance.
Sébastien Touvron (Kreaxi), Stéphanie Pernod (Région Auvergne Rhône-Alpes), Laurent Fiard (Auvergne Rhône-Alpes Investissement) et Michel Depraz (UI Investissement) Sébastien Touvron (Kreaxi), Stéphanie Pernod (Région Auvergne Rhône-Alpes), Laurent Fiard (Auvergne Rhône-Alpes Investissement) et Michel Depraz (UI Investissement) © Oceane ELLA NYANGONE

« Sans finan­ce­ment, il est impos­sible de produire et de géné­rer des reve­nus », déclare Stépha­nie Pernod, première vice-prési­dente de la Région Auvergne Rhône-Alpes, lors de la confé­rence de presse du jeudi 23 novembre. Ce nouveau fonds de 50 millions d’eu­ros est alimenté à parts égales par la Région (25 millions) et  le Fonds euro­péen de déve­lop­pe­ment régio­nal (Feder) (25 millions).

En 2021, la région Aura avait lancé le Fonds souve­rain, pour soute­nir les entre­prises, visant à finan­cer le redres­se­ment post-crise du COVID, « nous avons iden­ti­fié un manque de finan­ce­ment crucial, une sorte de vallée de la mort entre le proto­type et la produc­tion pour les entre­prises. Certaines start-ups inno­vantes dans la mobi­lité ou la tech­no­lo­gie avaient des produits promet­teurs mais éprou­vaient des diffi­cul­tés à obte­nir des fonds pour produire. C’est ainsi que nous avons créé le fonds Avenir Indus­tries pour soute­nir ces start-ups indus­trielles de notre région », explique la vice-prési­dente.

Un ticket d’1 million d’eu­ros maxi­mum

Aux côtés de Stépha­nie Pernod, Laurent Fiard, président d’Au­vergne-Rhône-Alpes Inves­tis­se­ment précise que le finan­ce­ment maxi­mum par entre­prise s’élève à 1 million d’eu­ros, avec une moyenne de 500 000 euros par inves­tis­se­ment. Ces fonds seront répar­tis de deux manières «  envi­ron 70 % pour le Capi­tal inno­va­tion, destiné aux jeunes entre­prises en phase d’amorçage ou de pré-indus­tria­li­sa­tion, et 30 % pour le Capi­tal de déve­lop­pe­ment, pour aider les entre­prises en crois­sance à rebon­dir sur le marché  », détaille-t-il.

À lire aussi : Laurent Wauquiez ouvre le fonds souve­­rain régio­­nal à l’épargne des habi­­tants

La sélec­tion des entre­prises béné­fi­ciaires sera assu­rée par deux socié­tés de gestion, Ui Inves­tis­se­ment prési­dée par Michel Deprez et Kreaxi diri­gée par Sébas­tien Touvron. « Pour le segment du Capi­tal déve­lop­pe­ment, nous vise­rons des entre­prises de l’éco­no­mie tradi­tion­nelle, pas néces­sai­re­ment indus­trielles  », souligne Sébas­tien Touvron. « Cepen­dant, nous privi­lé­gie­rons les entre­prises indus­trielles. Pour le Capi­tal inno­va­tion, nous envi­sa­geons deux poches, l’une pour les entre­prises déve­lop­pant de nouvelles tech­no­lo­gies en pré-amorçage et amorçage. Et l’autre, pour les start-ups en phase préin­dus­trielle, avec des inno­va­tions en rupture soit dans le produit, soit dans le proces­sus ».

Auvergne-Rhône-Alpes : première région indus­trielle en France

« Pourquoi faisons-nous cela ? Parce que cela nous permet d’en­ri­chir les inves­tis­se­ments finan­ciers de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans ces fonds et dans les caté­go­ries que nous souhai­tons soute­nir. En tant que première région indus­trielle de France, et pour rester la première région indus­trielle de France, il faut être constam­ment dans l’in­no­va­tion, dans l’ap­pui de nos entre­prises et notam­ment les start-ups », avance Stépha­nie Pernod. 

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un email à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Suivez toute l’ac­tua­lité des déci­deurs lyon­nais en vous abon­nant 👈

Consent choices
Remonter