LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

L’adieu à Gérard Collomb

accès libre
Publié le 29 novembre 2023

Les funérailles de Gérard Collomb se sont déroulées ce mercredi dans la cathédrale Saint-Jean. Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé à l’ancien maire de Lyon.

Le dernier hommage à Gérard Collomb. Les obsèques de l’ancien maire de Lyon se tenaient mercredi matin dans la Primatiale Saint-Jean, en présence d’Emmanuel Macron, Elisabeth Borne, François Hollande et d’une kyrielle de membres du gouvernement, d’élus politiques et de chefs d’entreprises lyonnais.

Au cours de cette cérémonie, le président de la République a rendu un vibrant hommage à celui qui l’avait épaulé dès les prémices de sa campagne en 2016. « Je sais Gérard tout ce que je vous dois. Pas un seul instant je n’oublie que, sans votre force d’âme, votre goût du dialogue, votre sens de l’amitié, sans vous avoir croisé sur mon chemin, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui. Vous avez, cher Gérard, changé ma vie », a témoigné Emmanuel Macron, la voix chargée d’émotion.

 À lire aussi : « À toi Gérard, salut », les hommages à Gérard Collomb

« Gérard Collomb c’était Lyon, et Lyon, c’est quelque chose »

Avant le Chef d’Etat, l’ancien Premier ministre Edouard Philippe et l’académicien Marc Lambron avaient aussi rendu hommage à l’ancien ministre de l’Intérieur et « à son œil malicieux ». « Le supporter de l’OL, pionnier du vélo urbain, le magicien qui faisait des berges une promenade, était un maire dont le progressisme ne se dressait pas contre l’industrie mais savait en encourager les initiatives », a ainsi expliqué l’écrivain, proche de Gérard Collomb, devant une assemblée dans laquelle figuraient des grands chefs d’entreprise lyonnais comme Jean-Michel Aulas, Olivier Ginon, Thierry de la Tour d’Artaise ou Guy Mathiolon.

« La politique est avant tout affaire d’incarnation. Et Gérard Collomb, c’était Lyon, et Lyon, c’est quelque chose. Il avait fait de la Métropole de Lyon un laboratoire politique, sans équivalent sur le territoire national », a jugé Edouard Philippe, rendant hommage au rôle prépondérant joué par l’ancien édile dans la campagne et le premier quinquennat d’Emmanuel Macron.

 À lire aussi : Depuis l’Hô­tel de Ville, le vibrant hommage de Grégory Doucet à Gérard Collomb

Gérard Collomb aux côtés d’Edouard Herriot

De nombreux élus lyonnais à l’image de Laurent Wauquiez, Bruno Bernard, Grégory Doucet, Pierre Oliver, Najat Vallaud-Belkacem, David Kimelfeld, Georges Képénékian, Jean-Paul Bret, Gilbert-Luc Devinaz, Bruno Bonnell, Nora Berra, Marie-Charlotte Garin ou Pascal Blache étaient aussi présents pour rendre hommage à l’ancien maire.

À l’issue de la cérémonie, orchestrée par l’archevêque Olivier de Germay, et en présence du cardinal Philippe Barbarin, le cercueil de Gérard Collomb est sorti de la cathédrale Saint-Jean sous les applaudissements spontanés de centaines de Lyonnais rassemblés sur le parvis de la Primatiale. L’ancien maire de Lyon sera inhumé au cimetière de Loyasse, là-même où repose Edouard Herriot, l’autre grande figure de la ville.

© David Gossart

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un émail à [email protected]. Merci beaucoup !

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices