LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Stéphane Morot-Sir, nostalgie de ses années dans le 6e

Publié le 28 novembre 2023

Stéphane Morot-Sir est l’un des piliers du LDLC Asvel, arrivé au côté de Tony Parker et Gaëtan Muller il y a 11 ans il est désormais directeur général adjoint depuis un an et demi. Fort de 25 ans d’expérience dans le « sport business » et le « marketing sportif » Stephane Morot-Sir fait du 6e arrondissement un point d’ancrage entre ses responsabilités professionnelles à Villeurbanne et sa vie quotidienne à Francheville le Haut.

Stéphane Morot-Sir n’habite plus dans ce quartier depuis 17 ans, mais en reste toujours aussi proche. Il directeur général adjoint du LDLC Asvel se remémore avec nostalgie ses cinq années dans le 6e arrondissement, au début de sa carrière : « Je résidais au 20 Avenue Maréchal de Saxe dans un immeuble haussmannien, doté d’un atelier de peinture et d’une terrasse sur le toit, c’était assez atypique.» Malgré son déménagement à Francheville le Haut, Stéphane Morot-Sir maintient un lien étroit avec le 6e arrondissement. Ses habitudes, que ce soit aller chez son coiffeur situé avenue de Saxe ou manger dans ses restaurants favoris tels que La Table de Charles, attestent d’une fidélité persistante envers ce quartier.

À lire aussi : Cession de la LDLC Arena : vers un match Tony Parker – Olivier Ginon ?

Quand on lui demande s’il veut revenir vivre ici pour sa retraite – dans plusieurs années – il répond en riant « on verra » donc ce n’est pas un non. « C’est un de mes quartiers de prédilection, il y a d’une part l’aspect pratique depuis mon bureau ce n’est pas loin et puis j’y ai mes repères tout simplement » atteste-t-il. En tout cas, il n’estime pas avoir retrouvé à Francheville ce qu’il avait dans le 6e : « le quartier est bien plus animé, il y a une multitude de boutiques alors qu’il y en a peu à Francheville. Là-bas j’ai plutôt retrouvé le côté boisé et calme.»

Le charme du « triangle d’or »

Ce quartier, que Stéphane Morot-Sir désigne comme le « triangle d’or » avec l’Avenue de Saxe, la Place Maréchal Lyautey et le Cours Franklin Roosevelt, a laissé une empreinte indélébile sur lui : « j’apprécie la proximité de la Presqu’île sans ses inconvénients, il y a beaucoup de commerce, le charme du Parc de la Tête d’Or, et l’accès direct aux quais du Rhône. » Il continue : « je continue à avoir mes petites habitudes et aller visiter régulièrement mes commerces favoris qui sont dans le quartier et pas ailleurs.»  

Et s’il y a bien une chose que Stéphane Morot-Sir apprécie particulièrement dans ce quartier… c’est les places de parking : « je suis toujours en vadrouille, et ici il y a toujours de la place, les parkings ne sont pas complets et mine de rien c’est quand même pratique. » Et le directeur général de l’Asvel n’utilise pas seulement que sa voiture, il a adore se balader à pied ou en vélo dans le quartier. « Les balades à vélo le long des quais du Rhône étaient et sont toujours une bouffée d’air frais »

Ses bonnes adresses

  • La Table de Charles : « Animé par Charles Nallet, c’est un restaurant où on adore se retrouver avec beaucoup de membres du CAFAL (ndlr : c’est un club de dirigeants). » 42 rue Duguesclin, 69006 Lyon
  • Maison Tedd : « Un spécialiste de la hi-fi et de la vidéo dont je suis un grand passionné. Ils sont sympathiques et professionnels. » 5 av. Maréchal de Saxe, 69006 Lyon
  • L’Argot : « Le lieu où l’on trouve la meilleure viande de Lyon, je le recommanderai à n’importe qui. » 132 rue Bugeaud, 69006 Lyon

Ce qu’il adore

Les coins de vie animés. « J’aime le 6e qui vit, qui est animé, avec tous ces commerçants, on peut trouver tout ce dont on a besoin dans le 6e. »

Les Brotteaux et la Cité internationale. « Les Brotteaux retrouvent de la vie depuis plusieurs années, la Cité internationale est un lieu que j’apprécie énormément, en plus mon père y avait des bureaux avant donc je connais vraiment bien. »

Ce qu’il aime moins

La froideur de certains boulevards. « Malgré les magnifiques hôtels particuliers, j’aime beaucoup moins le boulevard des belges que je trouve froid et sans vie.»

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un émail à [email protected]. Merci beaucoup !

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices