UniversElles : des femmes qui osent et qui ont de l’am­bi­tion

Créé voici 15 ans à Lyon, ce réseau féminin porte l’ambition de toutes celles qui veulent « faire bouger les lignes ». Avec, à la clé, des événements mensuels autour d’intervenants prestigieux ainsi que des formations. Et, à partir de 2024, des déjeuners thématiques pour favoriser encore plus les partages d’expérience.
UniversElles UniversElles © DR

Elles sont aussi bien diri­geantes que cadres sala­riées, entre­pre­neuses ou cher­cheuses, femmes opéra­tion­nelles, de pouvoir ou de loi. Elles ont créé voici quelques années un réseau fémi­nin à Lyon. « Nous l’avons lancé pour toutes celles dont l’éner­gie se tourne vers la réus­site de leur busi­ness et de celui des autres, explique Agathe Moli­nar, membre du bureau et à la tête de Seize Mai. Nous voulons faire bouger les lignes dans notre univers profes­sion­nel. Ce sont des femmes qui ont de l’am­bi­tion et qui osent ».

Rayon­ner, se rencon­trer, oser. Agathe Moli­nar résume en trois verbes d’ac­tion la philo­so­phie d’Uni­versElles, présidé par Marion Vernay, direc­trice commu­ni­ca­tion et inno­va­tion des Aéro­ports de Lyon après plusieurs années chez GL Events. 

Se chal­len­ger pour avan­cer

Des femmes qui bougent, inventent, prennent des initia­tives. C’est tout natu­rel­le­ment qu’A­gathe Moli­nar s’est sentie en phase avec UniversElles. « Je suis entre­pre­neuse depuis toujours. J’ai eu ma première boite à 23 ans, passant de la Drôme à Paris et Lyon depuis 2017 », explique-t-elle, après avoir rejoint le bureau du réseau voici 3 ans.

Fort de 80 adhé­rentes, UniversElles orga­nise une dizaine de confé­rences autour d’un ou une inter­ve­nante emblé­ma­tique. De Chris­tophe Haag, ensei­gnant cher­cheur à emlyon, auteur de l’ou­vrage « Provoque ta chance » à Emma­nuelle Duez, en passant par Eric Malbru­not, l’an­cien comman­dant du Charles de Gaulle ; Jean-Claude Lavo­rel ou bien encore Laurent de la Cler­ge­rie sur la semaine de 4 jours. Les réunions se tiennent dans des lieux diffé­rents à chaque fois, histoire de faire décou­vrir de nouvelles adresses et de créer des liens.

« L’objec­tif, c’est de se nour­rir des expé­riences des autres, de présen­ter un parcours de vie. Nous abor­dons aussi des sujets qui doivent nous faire gran­dir et nous donner l’oc­ca­sion de se chal­len­ger pour avan­cer », explique Marion Vernay. « Il s’agit de créer des oppor­tu­ni­tés de rencontres entre nos adhé­rentes et des inter­ve­nants de qualité, ajoute Agathe Moli­nar. Nous voulons déve­lop­per l’aura du réseau à travers des actions de commu­ni­ca­tion ciblées et faire rayon­ner nos membres ».

Parler de ses diffi­cul­tés

Aux réunions mensuelles, s’ajoutent aussi des forma­tions, notam­ment aux méthodes agiles. « On vient toutes cher­cher des choses diffé­rentes », indique Agathe Moli­nar. Ainsi, l’an prochain, UniversElles devrait aussi propo­ser des déjeu­ners autour d’un thème permet­tant « un vrai partage d’ex­pé­rience ».

Quel que soit le format de la rencontre, l’équipe diri­geante du réseau consi­dère qu’elle a réussi sa mission « si tout le monde repart avec une nouvelle idée et se sent stimulé par les échanges ». À l’aise dans leurs baskets, déci­dées et convain­cues, les diri­geantes d’Uni­versElles se réjouissent de permettre à leurs adhé­rentes de « s’en­ri­chir d’un réseau fort d’ex­pé­riences variées et de valeurs parta­gées, un réseau où l’on peut parler de ses diffi­cul­tés et trou­ver des réponses ».

La bonne raison d’y aller

« Oser, c’est le mot clé avec l’idée de déployer ses ailes. Et aussi la volonté d’en­tre­prendre au sein de son secteur. On se crée un réseau et cela permet d’al­ler plus vite »

Les + du réseau 

  • S’ou­vrir l’es­prit sur des sujets profes­sion­nels qui ne nous concernent pas toujours direc­te­ment
  • Propo­ser des forma­tions, déve­lop­per des méthodes agiles
  • Chaque adhé­rente vient cher­cher des choses diffé­rentes

Qui peut-on rencon­trer ?

  • Marion Vernay, prési­dente d’Uni­versElles, direc­trice commu­ni­ca­tion et inno­va­tion des Aéro­ports de Lyon (Vinci Airports)
  • Stépha­nie Canova, gérante de dette privée chez Amundi
  • Chloé Duchène-Pichat, notaire asso­ciée
  • Anne-Claire Sigaux, fonda­trice de PK18, inves­tis­seure en fonds propres
  • Victoire Bern, cofon­da­trice de Boréal Avocats

Et aussi : Este­fa­nia Larra­naga, cofon­da­trice et diri­geante de Place2S­wap ; Jessica Mas, direc­trice régio­nale groupe Verti­cal, Agathe Moli­nar, fonda­trice et diri­geante de Seize Mai.

Juliana Lepan, direc­trice marke­ting, commu­ni­ca­tion et RSE de Valrhona © DR

L’avis de Juliana Lepan

« Ce que j’ap­pré­cie dans ce réseau c’est la qualité des inter­ve­nants -Emma­nuelle Duez, le fonda­teur de Time for the Planet…- qui partagent des sujets actuels avec un regard diffé­rent et enri­chis­sant. Ces inter­ve­nants permettent de s’éle­ver au niveau profes­sion­nel à travers le partage de cas incar­nés et très concrets. J’aime aussi le fait de se retrou­ver en collec­tif avec des femmes qui ont envie de faire bouger les lignes. Les fonda­trices ont beau­coup d’éner­gie et sont très enthou­sias­mantes. UniversElles m’a permis de nouer des rela­tions authen­tiques avec des personnes curieuses, bien­veillantes et pleine d’au­dace ».

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter