LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Bourse & Valeurs avec Olivier Soula, directeur général d’Adocia

accès libre
Publié le 24 novembre 2023

Invité : Olivier Soula, directeur général d’Adocia, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants en matière de maladies métaboliques, principalement le diabète et l’obésité. En situation périlleuse au printemps, Adocia a enregistré plusieurs bonnes nouvelles depuis le début de l’été. À savoir la signature avec Sanofi d’un accord d’exclusivité sur M1Pram, l’un […]

Invité : Olivier Soula, directeur général d’Adocia, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants en matière de maladies métaboliques, principalement le diabète et l’obésité. En situation périlleuse au printemps, Adocia a enregistré plusieurs bonnes nouvelles depuis le début de l’été. À savoir la signature avec Sanofi d’un accord d’exclusivité sur M1Pram, l’un des projets phares de la biotech lyonnaise.

À la clé, un encaissement immédiat de 10 millions d’euros avec en parallèle une opération de financement de 10 millions d’euros pour rembourser une créance. Par ailleurs, la collaboration d’Adocia avec son partenaire chinois, Tonghua Dongbao se poursuit avec le déroulement de la phase 3 de BioChaperone Lispro (une insuline ultra-rapide) et la finalisation de trois études de qualification pour BioChaperone Combo (combinaison d’insulines basale et prandiale) ouvrant à une entrée directe en Phase 3.

Adocia détient plus de 25 familles de brevets

Ces trois essais cliniques ont été menés en Allemagne sur des sujets atteints de diabète de type 1 et 2 et sur des volontaires sains d’origine chinoise. Olivier Soula rappelle que la société lyonnaise (80 collaborateurs) dispose d’un large portefeuille de candidats-médicaments issus de quatre plateformes technologiques propriétaires. Elle détient plus de 25 familles de brevets. Cette émission a été réalisée à l’occasion du Forum Lyon Pôle Bourse fin septembre.

Postérieurement à cette interview, Adocia a publié de nouvelles données précliniques issues de l’un de ses programmes, représentant une innovation de rupture qui ouvre la voie à une guérison définitive du diabète. La biotech lyonnaise développe cette technologie en partenariat avec le CHU de Montpellier, l’Institut Pierre-Gilles de Gennes et le CEED, Centre européen d’étude du diabète de Strasbourg.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un émail à [email protected]. Merci beaucoup !

Voir d'autres vidéos

dans la même catégorie
dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices