ONLYLYON : Le tourisme retrouve son niveau d’avant-Covid à Lyon

Deux ans après l’adoption du nouveau schéma de développement du tourisme élaboré par Bruno Bernard et son exécutif métropolitain avec les professionnels de la filière, l’élu écologiste souligne la belle dynamique de l’écosystème touristique à Lyon, qui retrouve les standards de 2019.
Les touristes dans le Vieux-Lyon ©William Pham

Les touristes sont de retour à Lyon. Après une année 2022 encou­ra­geante avec 8,5 millions de nuitées marchandes enre­gis­trées (dont 5 millions de nuitées hôte­lières), l’an­née 2023 marque le retour aux stan­dards d’avant-crise. 

« L’an­née 2022 a été très bonne et 2023 est excep­tion­nelle, se féli­cite Bruno Bernard, sans pouvoir encore établir de bilan chif­fré avant les vacances de Noël. Lyon et sa métro­pole affichent de très bons chiffres de fréquen­ta­tion, équi­va­lents à 2019, l’an­née réfé­rence. »

L’ac­ti­vité touris­tique dans la région lyon­naise est surtout portée par une acti­vité événe­men­tielle riche et diver­si­fiée.

À lire aussi : ONLYLYON Tourisme au plus proche des visi­­teurs pour la saison d’été

Bruno Bernard © Marie-Eve Brouet

La Fête des Lumières (2 millions de visi­teurs en 2023), la Coupe du monde de rugby (5 matchs accueillis au Grand Stade), le Festi­val Lumière, les Nuits de Four­vière, Nuits Sonores ou les grands salons profes­sion­nels comme Solu­trans et Pollu­tec ont ainsi acti­ve­ment parti­cipé au dyna­misme de la filière.

Le tourisme d’af­faires repré­sente aujourd’­hui 63% de l’ac­ti­vité touris­tique dans la métro­pole. « L’évé­ne­men­tiel affaires est très impor­tant. Cela montre bien que nous sommes la place forte en France pour les salons après la région pari­sienne », note l’élu écolo­giste.

Et le président de la Métro­pole se montre déjà opti­miste pour 2024 : « Nous allons accueillir les finales mondiales World­skills, le match France-Angle­terre du tour­noi des VI Nations, le match France-Alle­magne et des matchs de foot des JO. Nous devrions d’ailleurs accueillir les camps de bases de nombreuses équipes sur le terri­toire. »

Promou­voir la desti­na­tion Lyon en train

Jugé « très satis­fai­sant » par Virgi­nie Carton, la direc­trice géné­rale d’ONLYLYON Tourisme & Congrès, ce bilan réjouit aussi Hélène Dromain, vice-prési­dente de la Métro­pole en charge du tourisme. « Les clients sont reve­nus, les hôtels ont bien fait le plein mais il persiste des diffi­cul­tés dans le recru­te­ment, explique l’élue. On compte sur World­skills pour mettre la lumière sur ces métiers là. »

Face à ces diffi­cul­tés, la Métro­pole de Lyon travaille en lien avec les profes­sion­nels du secteur (41 000 emplois sur le terri­toire) sur le festi­val des métiers RHEVE, qui a accueilli 1 500 personnes pour sa première édition l’an passé. 

L’exé­cu­tif métro­po­li­tain se féli­cite de ces résul­tats deux ans après l’adop­tion de son « schéma de déve­lop­pe­ment du tourisme respon­sable », élaboré avec 250 acteurs de l’éco­sys­tème touris­tique.

À lire aussi : Bruno Bernard présente son grand plan pour le tourisme

« L’objec­tif était d’ac­cueillir plus et d’ac­cueillir mieux, en tenant compte des enjeux d’aujourd’­hui. Nous réus­sis­sons et sommes sur la bonne direc­tion », prévient Bruno Bernard.

L’opé­ra­tion « Lyon­co­mo­tive » en gare de Bruxelles ©ONLYLYON

La Métro­pole accom­pagne ainsi les socio-profes­sion­nels dans cette tran­si­tion et travaille en lien avec les acteurs de la filière sur l’ob­ten­tion des éco-certi­fi­ca­tions. 

« Nous cher­chons égale­ment à promou­voir la desti­na­tion Lyon en train, auprès des compa­gnies comme la SNCF, Treni­ta­lia, Renfe, Thalys, SNVB ou Lyria », témoigne Virgi­nie Carton d’ONLYLYON. L’of­fice du tourisme multi­plie ainsi les opéra­tions de promo­tion dans les gares euro­péennes via le programme « Lyon­co­mo­tive » (à Bruxelles en avril 2023, à Barce­lone, Paris ou Franc­fort en 2024) et auprès des agences de voyages, tours-opéra­teurs ou influen­ceurs voyages.

À lire aussi : Tourisme, la Métro­­pole cible toujours les Améri­­cains

Le budget d’ONLYLYON Tourisme réhaussé

Le budget de l’of­fice du tourisme sera rehaussé pour atteindre 5 millions d’eu­ros en 2024. « Nous veillons aussi à construire cette nouvelle stra­té­gie avec les habi­tants. Ce qui est bon pour les touristes doit aussi l’être pour les habi­tants, donc il faut les inclure », insiste Robert Revat, président d’ONLYLYON Tourisme & Congrès.

La Métro­pole veille aussi à promou­voir d’autres sites touris­tiques en péri­phé­rie du terri­toire via le nouvel événe­ment grand public inti­tulé « aux 4 coins de la Métro­pole » chaque année en juin.

« L’objec­tif c’est que les touristes ne restent pas scot­chés dans le Vieux-Lyon, conclut Hélène Dromain. On veut allon­ger la durée de leur séjour pour gommer l’im­pact de leur visite, et c’est donc néces­saire de mettre en lumière des lieux mécon­nus de la Métro­pole. »

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter