Une IA pour tout savoir sur les finan­ce­ments des star­tups

La French Tech Saint-Etienne Lyon vient de lancer un chatbot gratuit sur la recherche de financements pour les startups du territoire. Cette IA a été créée au sein de la commission Financement de la croissance de l’association en novembre 2023. Rencontre avec deux membres de la cellule, Mathieu Chammah, co- fondateur de AudioWizard et Nicolas Chavassieux, associé et lead national marché start-up chez KPMG.
Mathieu Cham­mah et Nico­las Chavas­sieux Mathieu Cham­mah et Nico­las Chavas­sieux © DR

En 2023, la French Tech Saint-Etienne Lyon a créé la commis­sion finan­ce­ment de la crois­sance. Quels sont ses objec­tifs ?

Mathieu Cham­mah : Obte­nir des finan­ce­ments pour son entre­prise peut s’avé­rer un défi complexe.
C’est pour­tant le premier accé­lé­ra­teur de crois­sance.

L’idée de la commis­sion est de voir comment nous pouvons faci­li­ter, rendre plus acces­sible l’ac­cès aux finan­ce­ments. D’au­tant plus dans un contexte où le dilu­tif est plus compliqué à aller cher­cher….

Nico­las Chavas­sieux : La star­tup est une jeune entre­prise inno­vante avec une ambi­tion forte de déve­lop­pe­ment. La R&D ainsi que le finan­ce­ment de cette ambi­tion implique géné­ra­le­ment des besoins de finan­ce­ment signi­fi­ca­tifs.

Aussi, pour répondre à cet enjeu clé des star­tups du terri­toire, nous avons natu­rel­le­ment souhaité créer cette commis­sion. Elle a un rôle péda­go­gique sur les moda­li­tés de finan­ce­ment des socié­tés inno­vantes.

Elle a égale­ment pour mission de carto­gra­phier les acteurs du finan­ce­ment et d’orien­ter les adhé­rents vers ces struc­tures. Le chat­bot est par exemple notre réponse pour adres­ser la ques­tion du mapping du finan­ce­ment non dilu­tif pour les jeunes socié­tés.

Enfin la commis­sion est égale­ment en charge de l’or­ga­ni­sa­tion d’évé­ne­ments dès 2024 qui permet­tront aux star­tups du terri­toire d’avoir un accès plus simple aux acteurs du finan­ce­ment dilu­tif cette fois-ci.

En novembre 2023 vous avez lancé Finan­ce­mentsGPT. À quoi sert cet outil ? 

MC : C’est un outil gratuit, acces­sible en ligne sur le site de la French Tech Saint-Etienne Lyon. Ce chat­bot permet d’avoir une liste des finan­ce­ments possibles en fonc­tion de son besoin, person­na­lisé à l’en­tre­prise selon son secteur, son stade de matu­ri­té…

NC : Avant de s’adres­ser aux inves­tis­seurs, les star­tups doivent opti­mi­ser le recours au finan­ce­ment non dilu­tif. Il existe une multi­tude de dispo­si­tifs. Le chat­bot a pour objec­tif, avec une inter­face simple et gratuite, d’orien­ter les plus jeunes socié­tés vers les dispo­si­tifs auxquelles elles sont éligibles.

Quels sont les enjeux de la commis­sion et du chat­bot en 2024 ? 

NC : Au titre du finan­ce­ment non dilu­tif, les enjeux de la commis­sion vont être de conti­nuer à enri­chir notre base de données des finan­ce­ments pour les socié­tés des terri­toires de Saint-Etienne et de Lyon.

Au titre du finan­ce­ment dilu­tif, nous lance­rons un dispo­si­tif de quali­fi­ca­tion et d’orien­ta­tion des socié­tés prépa­rant une levée de fonds. Nous travaillons égale­ment sur des événe­ments avec rendez-vous star­tups / inves­tis­seurs. Enfin, il y a égale­ment le mot « crois­sance » dans le nom de la commis­sion. Nous allons travailler sur le partage de bonnes pratiques pour réus­sir sa crois­sance. Le premier des finan­ce­ments reste avant tout le chiffre d’af­faires !

MC : Le chat­bot devrait quant à lui s’ou­vrir à l’échelle natio­nale et propo­ser pour chaque entre­pre­neur en France d’avoir la liste des finan­ce­ments dispo­nibles pour lui.

👉Testez Finan­ce­mentsGPT 👈

Consent choices
Remonter