Val Solu­tions : Les ambi­tions du nouveau président Frédé­ric Bour­geois

Frédéric Bourgeois succède au fondateur Didier Trutta à la tête de l'éditeur de logiciels de prévention et de santé au travail Val Solutions. Avec pour mission de faire perdurer la forte croissance du groupe installé dans le 7e arrondissement.
Frédéric Bourgeois Frédéric Bourgeois © DR

Un nouveau président et un nouvel action­naire majo­ri­taire, ça bouge chez l’édi­teur lyon­nais de logi­ciels de préven­tion et de santé au travail Val Solu­tions (16 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires, 140 colla­bo­ra­teurs). Le fonda­teur de l’en­tre­prise, Didier Trutta, prenant sa retraite à la fin du mois, c’est Frédé­ric Bour­geois qui lui succède à la direc­tion de l’en­tre­prise qui affiche une crois­sance annuelle de 30% sur les deux derniers exer­cices.

«  La trans­mis­sion a été très bien prépa­rée et c’est une grande fierté pour moi de diri­ger aujourd’­hui cette société », commente Frédé­ric Bour­geois, 53 ans, arrivé en 2021 chez Val Solu­tions, dont la plate­forme reven­dique plus de 660 clients et couvre plus 12 millions de sala­riés en France.

« Réin­ven­ter une culture d’en­tre­prise »

Le nouveau diri­geant, qui vise 18 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires l’an­née prochaine, entend « accom­pa­gner les tendances du marché des clients, notam­ment dans le domaine de la santé au travail, qui est en pleine évolu­tion vers la digi­ta­li­sa­tion, parti­cu­liè­re­ment avec l’es­sor du travail à distance », expose Frédé­ric Bour­geois qui déclare égale­ment vouloir « réin­ven­ter une culture d’en­tre­prise avec l’en­semble de nos 140 colla­bo­ra­teurs  ».

« Pour­suivre la forte crois­sance de Val Solu­tions »

Cette succes­sion à la tête de Val Solu­tions inter­vient quelques mois après un chan­ge­ment de proprié­taires et l’ar­ri­vée du fonds Extens dédié aux logi­ciels de santé en rempla­ce­ment du family office lyon­nais Evolem. « Cette opéra­tion nous inscrit au cœur de l’éco­sys­tème e-santé et va permettre de pour­suivre la forte crois­sance de Val Solu­tions », commente Frédé­ric Bour­geois.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter