GL Events : Olivier Ginon annonce une crois­sance de 9% en 2023

Avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros en 2023, GL Events établit un nouveau record, soit une progression annuelle de + 9%. Le taux de marge sera aussi en progression entraînant une baisse de l’endettement brut. Le groupe lyonnais a réduit de plus de 30% ses consommations énergétiques l’an dernier.
Olivier Ginon Olivier Ginon © DR

GL Events a confirmé en 2023 ses perfor­mances record de 2022. Même si le 4e trimestre 2023 enre­gistre un recul de –19% par rapport au dernier trimestre de 2022 (Coupe du monde de foot­ball, Common­wealth games) qui avait été excep­tion­nel, les 12 mois écou­lés affichent une belle progres­sion de +9% à 1,427 milliard d’eu­ros, soit le nouveau record annuel de chiffre d’af­faires de GL Events. « La perfor­mance commer­ciale du groupe reste dyna­mique dans l’en­semble de ses marchés, y compris la Chine qui pour­suit son rebond », souligne Olivier Ginon.

581 bornes et 60% de véhi­cules élec­triques

Ce sont les pôles « Exhi­bi­tions » (plus de 200 salons proprié­taires) et « Venues » (57 centres de congrès, parcs d’ex­po­si­tions et salles de spec­tacles) qui ont le plus progressé l’an dernier avec respec­ti­ve­ment + 51% et + 21%. Le pôle « Live » (tous les métiers de l’évé­ne­men­tiel) qui repré­sente + 57% de l’ac­ti­vité totale du groupe, connait un léger tasse­ment de –3%.

Le président de GL Events se féli­cite, entre autres, des résul­tats du groupe en matière d’em­preinte carbone. Les sites de GL Events enre­gistrent une baisse de plus de 30% de leurs consom­ma­tions éner­gé­tiques (l’objec­tif fixé était de – 25%). GL pour­suit ses inves­tis­se­ments dans ce domaine : il a déployé 581 bornes de recharges élec­triques opéra­tion­nelles et accé­lère l’élec­tri­fi­ca­tion de sa flotte pour arri­ver à 60% de véhi­cules élec­triques dans les 3 ans.

Idem, en matière de réduc­tion des déchets et d’amé­lio­ra­tion du tri, 24 tonnes de maté­riaux ont été récu­pé­rées, l’objec­tif étant de leur donner une 2nde vie avec Muto, une société dédiée au réem­ploi des aména­ge­ments événe­men­tiels. GL Events a décro­ché le statut « argent » l’an dernier, auprès de l’agence de nota­tion extra finan­cière Ethi­fi­nance avec un score de 62/100, en progres­sion de 7 points par rapport à 2021.

🎥En vidéo : Grand Entre­tien – Olivier Ginon

Candi­da­ture confir­mée pour le Stade de France

Sur le plan finan­cier, le géant de l’évé­ne­men­tiel confirme ses objec­tifs pour 2023, à savoir une amélio­ra­tion du taux de marge du groupe par rapport à 2022 ainsi qu’une baisse de son endet­te­ment brut et une amélio­ra­tion de son levier finan­cier. L’an dernier, GL Events a investi plus de 100 millions d’eu­ros dont 40 millions pour la réno­va­tion du site d’An­hembi à Sao Paulo au Brésil.

Enfin, GL Events confirme offi­ciel­le­ment avoir déposé sa candi­da­ture le 3 janvier dernier pour l’at­tri­bu­tion de la nouvelle conces­sion du Stade de France qui arrive à échéance en juillet 2025. « Les exper­tises des colla­bo­ra­teurs de GL Events sont un atout majeur pour mettre en adéqua­tion une vision ambi­tieuse pour le Stade de France au travers d’un projet d’ex­ploi­ta­tion cohé­rent, durable et inclu­sif pour ce lieu emblé­ma­tique », explique la direc­tion.

Présent dans 5 conti­nents et dans plus de 20 pays, l’en­tre­prise d’Oli­vier Ginon emploie 5 500 personnes et réalise 55% de son acti­vité à l’in­ter­na­tio­nal pour 45% en France. GL Events a décro­ché de gros contrats autour des Jeux et Olym­piques et para­lym­piques de Paris 2024.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter