Philippe Barret, direc­teur géné­ral du groupe Apicil : « L’in­clu­sion est dans l’ADN d’Api­cil »

À partir du 12 février et pendant plusieurs semaines, l’en­semble des équipes lyon­naises de Philippe Barret va rejoindre la tour To-Lyon à la Part-Dieu, soit 1 600 personnes en tout, dans la dernière tour à voir le jour à Lyon pour un moment. Proprié­taire à 60% de cette tour (Vinci, le construc­teur, en détient les 40% restants), Apicil quitte son siège histo­rique à Caluire-et-Cuire qui devien­dra un lycée en 2029.

Philippe Barret fait le point sur ce démé­na­ge­ment. Il commente aussi les récentes opéra­tions de crois­sance externe (Terri­to­ria Mutuelle, Alpheys), la créa­tion d’une direc­tion des affaires publiques, dresse un 1er bilan de l’an­née 2023 et revient sur le Chal­lenge inclu­sion Apicil doté de 20 000 euros pour ses lauréats.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter