Sophie Jullian fête le 10e anni­ver­saire de Pulsa­lys

©DR

Pulsa­lys souffle sa dixième bougie. Fondé en décembre 2013, l’in­cu­ba­teur-accé­lé­ra­teur deep­tech fait le lien depuis dix ans entre les solu­tions tech­no­lo­giques issues des labo­ra­toires publics de recherche et le monde de l’en­tre­prise.

« Dix ans, c’est tout un parcours, toute une odys­sée, émaillée de hauts et de bas, pour trans­for­mer les décou­vertes scien­ti­fiques en produits et services. Nous sommes ainsi à la fron­tière de plusieurs mondes, celui de la recherche, de l’en­sei­gne­ment supé­rieur et de l’in­dus­trie », témoigne Sophie Jullian, prési­dente de Pulsa­lys depuis 2017. 

En dix ans, l’in­cu­ba­teur-accé­lé­ra­teur a financé plus de 330 projets et inves­tit plus de 40 millions d’eu­ros. 

Cet accom­pa­gne­ment a permis à 48 entre­prises exis­tantes de se renfor­cer sur le plan tech­no­lo­gique, et a encou­ragé la créa­tion de 143 start-up deep­tech, comme les pépites Lactips, Alice&Bob, Kera­nova, Meca­ware, Mablink Bios­cience, Delta­lys, Heal­shape ou NH Thera­guix.

Ces jeunes pousses ont levé au total 264 millions d’eu­ros, réalisent 18 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires dans leur ensemble et ont créé plus de 1 330 emplois. 

Des parte­na­riats entre Pulsa­lys, Symbio et Mate­ri’act

Soutenu par la Région et la Métro­pole, à travers les programmes Expl’Aura et StartHer desti­nés aux jeunes cher­cheurs et cher­cheuses, Pulsa­lys, qui ouvre en 2024 son capi­tal aux HCL, souhaite désor­mais s’af­fir­mer comme « un parte­naire incon­tour­nable pour les cher­cheurs de toutes les disci­plines ». 

« Nous voulons accé­lé­rer la créa­tion des start-up deep­tech et être un acteur clé de la réus­site indus­trielle », souligne Sophie Jullian, qui a signé en 2023 des parte­na­riats avec Symbio, chef de file de la mobi­lité hydro­gène, et Mate­ri’act, filiale du groupe Forvia dédiée au déve­lop­pe­ment, à la produc­tion et à la commer­cia­li­sa­tion de maté­riaux à faible empreinte CO2 pour la mobi­lité.

Installé sur le campus de la Doua à Villeur­banne, l’in­cu­ba­teur-accé­lé­ra­teur deep­tech démé­na­gera mi-2025 dans le bâti­ment I-Factory, toujours à la Doua, pensé comme un lieu totem pour l’in­no­va­tion et l’en­tre­pre­neu­riat.

À lire aussi : Symbio : Philippe Rosier accueille Miche­­lin, Stel­­lan­­tis et Forvia à Saint-Fons

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter