La galaxie de Maud Charaf

Directrice générale du HUB612, l’accélérateur-investisseur de la Caisse d’Epargne (38 entreprises hébergées, 14 prises de participation), Maud Charaf gravite depuis près de 20 ans dans l’écosystème du numérique et des start-up à Lyon. De quoi tisser des liens avec de nombreux entrepreneurs du secteur.
Maud Charaf Maud Charaf © DR
Tim Berners-Lee © DR

L’idole

Passion­née par l’in­for­ma­tique et le numé­rique depuis l’en­fance, Maud Charaf a travaillé sur l’or­ga­ni­sa­tion de la World Wide Web Confé­rence 2012 à Lyon. Un événe­ment lors duquel elle a rencon­tré Tim Berners-Lee, l’in­ven­teur du World Wide Web. « C’est comme si on m’avait mis Brad Pitt ou Dieu devant moi. C’est une chance inouïe d’avoir pu échan­ger avec quelqu’un d’aussi précur­seur. »

Les rencontres inspi­rantes

Recru­tée en 2014 par l’as­so­cia­tion Digi­tal League (ex-Clus­ter Edit), Maud Charaf a passé sept années au sein de la pépi­nière d’en­tre­prises du numé­rique. « Chez Digi­tal League, j’ai rapi­de­ment tissé des liens avec Jean-Michel Bérard (Esker), Laurent Fiard (Visia­tiv)ou Patrick Bertrand (ex-Cegid).

Ces trois diri­geants m’ont beau­coup appris. Nous sommes toujours en lien, et nous nous écri­vons régu­liè­re­ment. » L’an­cien président de l’as­so­cia­tion, Jean-Michel Bérard, est même récem­ment entré dans le comité d’in­ves­tis­se­ment du HUB612. « C’est un vision­naire, je parle souvent de lui aux jeunes entre­pre­neurs incu­bés chez nous. J’es­saie de trou­ver une date pour qu’il vienne bien­tôt échan­ger avec eux. »

Les amis diri­geants

Emilie Legoff © Marie-Eve Brouet
Sylvain Tillon © DR

Figure essen­tielle de l’éco­sys­tème start-up lyon­nais, la diri­geante a noué des liens privi­lé­giés avec des diri­geants d’en­tre­prises, deve­nus pour certains de véri­tables amis. « Je pense à Sylvain Tillon, l’an­cien patron de Tilkee, aujourd’­hui à la tête du Bahut, l’une de mes moitiés, ou Anne-Laure Ples­sier, l’an­cienne boss de Cocoom, qui est une autre moitié. »

Maud Charaf est aussi proche d’Emilie Legoff, la patronne de Troops, avec qui elle échange régu­liè­re­ment dans le cadre de French Tech One Lyon Saint-Etienne : « Une femme avec une person­na­lité hallu­ci­nante. »

La garde rappro­chée

  • Jules Ferrer. « C’est notre VC (Venture Capi­tal) analyst. Il accom­pagne les entre­prises dans leur stra­té­gie finan­cière, est en charge de la partie inves­tis­se­ment et opère les due dilli­gences afin de vali­der nos inves­tis­se­ments dans les boîtes les plus promet­teuses. »
  • Jacques-Henri Michaud. « C’est mon futur direc­teur adjoint. Il m’a d’abord accom­pa­gné sur le programme d’ac­cé­lé­ra­tion et le projet du HUB612 l’a séduit. Il est tombé amou­reux des boîtes. Nous formons un bon duo et je vais beau­coup m’ap­puyer sur lui. »
  • Pauline Raud. « Elle est arri­vée en septembre 2018 et fait partie des murs. Elle accom­pagne aujourd’­hui les start-up dans le déve­lop­pe­ment de leur noto­riété avec des conseils en matière de commu­ni­ca­tion, stra­té­gie de marques, rela­tions presse et événe­men­tiel. »
  • Emma Alva­rez. « C’est notre « huber­giste », un rôle essen­tiel ici au HUB612. Elle s’as­sure que les entre­pre­neurs aient toutes les condi­tions pour s’épa­nouir, fédère la commu­nauté et soutient Pauline dans l’or­ga­ni­sa­tion des événe­ments et la commu­ni­ca­tion. »

Les talents de la nouvelle géné­ra­tion

Côme Fouques © DR

La direc­trice du HUB612 suit avec atten­tion l’évo­lu­tion de Côme Fouques, PDG d’Indy. « Il a fondé l’une des plus belles entre­prises de la fintech. Il va conti­nuer sa belle trajec­toire et j’aime l’être humain.  »

Pierre Garon­naire et Gaspard Hafner © DR

Maud Charaf a aussi solli­cité Loïc Michel (365Ta­lents) pour être le parrain de la 1e promo­tion du nouveau programme d’ac­cé­lé­ra­tion du HUB et compte bien invi­ter prochai­ne­ment Pierre Garon­naire et Gaspard Hafner, le duo à la tête de MYM, rencon­tré du temps de Digi­tal League. « J’es­saie de les faire descendre de Paris. Nous nous écri­vons tous les mois avec Pierre? Je les ai accom­pa­gnés sur de nombreuses choses au début de leur aven­ture, notam­ment sur leur entrée au French Tech 120. »

La diri­geante cite égale­ment Xavier Rouhaud (Swikly), German Bruno (Crow­dy­box), Jona­than Le Duc (Objow) ou Françoise Merca­dal-Dela­salles et Stépha­nie Biron (Auxo Dyna­mics), tous héber­gés au sein du HUB612.

Théo Charaf © DR

Le frère

Maud Charaf, « lyon­naise de nais­sance et ultra-chau­vine sur (sa) ville », est la sœur du musi­cien lyon­nais Théo Charaf, artiste de folk-blues, qui a sorti son premier album éponyme en 2021.

Les liens avec la Caisse d’Epargne

François CODET président du directoire de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes
François CODET © Arnaud Février

Propul­sée direc­trice du HUB612 suite au départ de Cédric Nieu­tin en mai dernier, Maud Charaf, arri­vée en juillet 2022 comme numéro 2, s’est d’abord employée pour retis­ser du lien avec le board de la Caisse d’Epargne et les prési­dents Alain Deni­zot, puis François Codet (depuis octobre). « Les rela­tions s’étaient quelque peu espa­cées, il a fallu faire un gros travail pour recréer la passe­relle, c’est très impor­tant. Le HUB612 doit être le lab inno­va­tion de la Caisse d’Epargne, un véri­table outil. Je vois donc toutes les semaines le direc­teur de cabi­net du président pour faire en sorte que nos entre­prises travaillent avec la Caisse d’Epargne et je suis en lien de manière offi­cielle ou offi­cieuse plusieurs fois par trimestre avec François Codet. »

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter