Alexis Janin, direc­teur marché action PME-ETI France d’Eu­ro­next : « Afflux de capi­taux sur les marchés »

Alors que le CAC 40 a fran­chi cette semaine de nouveaux records histo­riques en clôture (7 911 points jeudi soir), Alexis Janin estime que l’in­dice vedette de la place pari­sienne pour­rait fran­chir les 8 000 points dans les prochains jours.

Cons­ta­tant qu’en­fin, un plateau a été atteint sur les taux d’in­té­rêt, il note aussi « un afflux de capi­taux sur les marchés actions » et la publi­ca­tion de bons résul­tats dans les valeurs du CAC 40 qui expliquent cette bonne orien­ta­tion de la bourse.

Le gros point noir reste le niveau des intro­duc­tions en bourse, avec 2 fois moins d’IPO en 2023 qu’en 2022 (une quin­zaine seule­ment dans tout l’Hexa­gone ces douze derniers mois), mais avec des montants levés qui restent presqu’i­den­tiques. Alexis Janin se console en rappe­lant qu’ « Euro­next a réalisé 40% de toutes les intro­duc­tions dans le monde, soit plus que Londres, Franc­fort et les pays nordiques cumu­lés ».

Dres­sant le bilan de 2023 pour le groupe Euro­next, Alexis Janon parle d’une « année de très bonne facture avec un chiffre d’af­faires de 1,5 milliard d’eu­ros en crois­sance avec un EBITDA en crois­sance aussi. Et les syner­gies sont très fortes avec la bourse de Milan ». Une acqui­si­tion dont Euro­next se réjouit.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter