Chris­tophe Fargier et Ninkasi vont rempla­cer le Hard Rock Café

Le patron-fondateur du groupe Ninkasi, Christophe Fargier, ouvre un nouveau restaurant fin février, au cœur de la Presqu’île, à la place du Hard Rock Café. Cet établissement reste géré par Mathieu Cochard et Thibault Salvat, les deux restaurateurs à l’origine de l’arrivée de l’enseigne américaine à Lyon.
Christophe Fargier dirigeant de Ninkasi Christophe Fargier © Gaetan Clément

Le groupe Ninkasi retrouve la Presqu’île et va rempla­cer le Hard Rock Café. Placé en redres­se­ment judi­ciaire fin 2023, le restau­rant de l’en­seigne améri­caine, ouvert en 2016 par Mathieu Cochard et Thibault Salvat, va défi­ni­ti­ve­ment bais­ser son rideau ce samedi.

Après des débuts remarqués — 360 000 couverts en deux ans et une année 2017 record à 4,5 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires —, le concept de la marque améri­caine, en perte de vitesse dans l’Hexa­gone, s’était essouf­flé ces dernières années à Lyon.

« Nous arri­vions en fin de cycle, témoigne le diri­geant Mathieu Cochard. La marque ne corres­pon­dait plus vrai­ment aux attentes des Lyon­nais, ni à celles des touristes étran­gers qui se tournent de plus en plus vers les bouchons et plats tradi­tion­nels lyon­nais. »

Du Hard Rock Café au Ninkasi

Cons­cients des diffi­cul­tés, les restau­ra­teurs Mathieu Cochard et Thibault Salvat planchent depuis plusieurs mois, dans l’ombre, pour redy­na­mi­ser cet espace de 1 400 m2 au cœur de la Presqu’île.

« La suite du Hard Rock Café, nous la prépa­rons depuis plus d’un an, témoigne le duo, aussi à la tête du Grand Réfec­toire à l’Hô­tel-Dieu, et des trat­to­rias Ciao Nonna à Vénis­sieux ou à la Part-Dieu. On savait qu’il fallait revoir notre copie et propo­ser autre chose. Cela ne nous fait pas peur, nous sommes rodés aux nouvelles ouver­tures. »

Le Hard Rock Café © DR

La nouvelle aven­ture du duo se fera donc sous giron Ninkasi. Les deux restau­ra­teurs ont conclu un accord avec Chris­tophe Fargier, le patron de Ninkasi, et diri­ge­ront ce nouvel établis­se­ment en fran­chise. L’opé­ra­tion a été vali­dée début février par le tribu­nal de commerce de Lyon.

Retrou­ver la clien­tèle lyon­naise avec Ninkasi

Quelques semaines après la ferme­ture du Ninkasi Gerland, dont la réou­ver­ture est prévue pour 2025, le bras­seur lyon­nais retrouve donc un empla­ce­ment de choix sur les quais du Rhône.

« L’équipe musique du Ninkasi était orphe­line de la ferme­ture du Kao à Gerland. Nous allons donc reprendre l’ac­ti­vité musi­cale du Ninkasi Gerland avec de nombreux concerts à venir. Ce sera un gros restau­rant Ninkasi, avec toute la carte de l’en­seigne, mais aussi un lieu très événe­men­tiel dans lequel il se passera toujours quelque chose », témoigne Mathieu Cochard.

À lire aussi : La passion de Mathieu Cochard, au rebond sur les parquets

L’ou­ver­ture de ce 26e établis­se­ment Ninkasi, le seul en Presqu’île depuis le départ de l’en­seigne des rues de l’Arbre Sec et Ferran­dière il y a dix ans, est fixée au mardi 27 février.

Une confé­rence de presse sera donnée mi-mars par Chris­tophe Fargier, Mathieu Cochard et Thibault Salvat pour évoquer les contours de ce nouveau projet.

« Je reste persuadé que ce lieu a un très bel avenir devant lui. Nous voulions retrou­ver la clien­tèle lyon­naise donc ce rappro­che­ment avec Ninkasi fait sens pour nous, souligne Mathieu Cochard. Nous avions hâte de passer à autre chose, c’est le début d’une très belle nouvelle aven­ture. »

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter