Les leaders qui comptent à Lyon : le palma­rès 2024

Qui sont les quatre leaders lyonnais de l'année ? Découvrez le palmarès complet révélé lors de la soirée d'anniversaire de Lyon Décideurs.
© Pierre Ferrandis
© Éline Dany

À l’oc­­ca­­sion des quatre ans de Lyon Déci­­deurs et de la sortie de l’An­­nuaire 2024 des leaders qui comptent à Lyon, Lyon Déci­­deurs, et ses parte­­naires (Aderly, Groupe Mazaud, Banque Popu­­laire Auvergne-Rhône-Alpes et le Collège d’In­­gé­­nie­­rie) ont orga­­nisé une soirée le lundi 12 février à la Chapelle de la Trinité (Lyon 2e).

Cette soirée d’an­ni­ver­saire, animée par Philippe Monta­nay, a été marquée par des moments forts, notam­ment l’élec­tion des leaders de l’an­née dans quatre caté­go­ries.

Ces quatre « leaders de l’an­née » ont été sélec­tion­nés par la rédac­tion de Lyon Déci­deurs, piochés dans l’édi­tion 2024 de l’Annuaire des leaders qui comptent à Lyon. 

Sous les voûtes du 31 rue de la Bourse à Lyon et avec la présence de près de 300 personnes, les résul­tats sont tombés vers 21h. Trois lauréates sur quatre, en sachant que pour chaque caté­go­rie, il y avait quatre nomi­nés dont toujours deux hommes et deux femmes. 

Lauréat du prix du secteur privé

Philippe Barret, direc­teur géné­ral du groupe Apicil. Actua­lité char­gée en ce début d’an­née pour le patron du 3e groupe de protec­tion sociale en France. Après plusieurs acqui­si­tions et rappro­che­ments, notam­ment Terri­to­ria Mutuelle et Alpheys. Ces dernières semaines, Philippe Barret et ses équipes ont commencé ce lundi à emmé­na­ger dans la tour To-Lyon à la Part-Dieu.

D’ici au mois de mai, l’en­semble du siège social d’Api­cil sera installé à la Part-Dieu, quit­tant défi­ni­ti­ve­ment les bureaux des quais de Saône et du siège histo­rique de l’en­tre­prise à Caluire-et-Cuire. Apicil est proprié­taire à 60% de la tour qui affiche ses couleurs.

© Pierre Ferran­dis

Lauréate du prix du secteur public

Fabienne Buccio, préfète du Rhône et de région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est arri­vée à Lyon, voici tout juste un an, prenant à bras le corps sa mission, régu­liè­re­ment en 1ère ligne, s’im­pliquant sur tous les dossiers. Ouverte au dialogue avec tous les élus, la préfète rappelle que la défense de l’in­té­rêt géné­ral est sa seule bous­sole.

Ce qui a pu l’ame­ner à faire entendre une voix diffé­rente sur certains sujets par rapport à Laurent Wauquiez, Grégory Doucet ou Bruno Bernard. Elle n’a pas trem­blé quand elle a décidé de reprendre en direct la compé­tence de l’ur­ba­nisme à 7 communes dont 4 de la Métro­pole de Lyon, très en retard en matière de respect de la loi SRU (25% de loge­ments sociaux dans les communes).

Lauréate du prix du secteur « influence »

Marie-Sophie Obama © Pierre Ferran­dis

Marie-Sophie Obama, prési­dente délé­guée de LDLC Asvel fémi­nin. L’an­cienne basket­teuse profes­sion­nelle, prési­dente délé­guée de LDLC Asvel fémi­nin depuis 2017 aux côtés de Tony Parker, a décro­ché un titre euro­péen en 2023.

Au-delà de l’éner­gie déployée pour assu­rer le déve­lop­pe­ment écono­mique du club et pour faire gran­dir le basket fémi­nin à Lyon, Marie-Sophie Obama préside l’as­so­cia­tion « Les lumi­neuses ».

Cette asso­cia­tion vise à promou­voir la perfor­mance fémi­nine à travers le festi­val « Lyon gagne avec ses femmes ».

Lauréate du prix de la révé­la­tion de l’an­née

Virgi­nie Carton © Pierre Ferran­dis

Enfin le prix de la révé­la­tion de l’an­née est remis à Virgi­nie Carton, direc­trice géné­rale d’On­lyLyon Tourisme et Congrès. Un peu plus de deux ans après avoir accédé à la direc­tion géné­rale d’On­lyLyon Tourisme et Congrès, Virgi­nie Carton s’est impo­sée à la tête d’une struc­ture qu’elle avait rejoint depuis une ving­taine d’an­nées.

Numéro 2 derrière François Gaillard, elle a désor­mais plei­ne­ment endossé le costume de numéro 1.

Venue du privée (Accen­ture puis Epani) et après une expé­rience en Argen­tine, elle a passé un an chez Duc & Préneuf avant d’ar­ri­ver à l’Of­fice de tourisme de Lyon. C’est elle qui est char­gée de mettre en oeuvre en binôme avec Bertrand Foucher, la nouvelle stra­té­gie d’On­lyLyon.

À Bertrand Foucher, la respon­sa­bi­lité d’On­lyLyon Invest (à travers la direc­tion géné­rale de l’Aderly) et à Virgi­nie Carton, celle de la branche tourisme et congrès. 

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter