Opal Demetz : François Fort ouvre son capi­tal à Wein­berg Capi­tal Part­ners

Le fabricant lyonnais de lunettes Opal Demetz annonce l'arrivée du fonds Weinberg Capital Partners qui prend un tiers du capital. Une opération qui permet au groupe dirigé par François Fort de réaliser l'acquisition de la petite marque Roussilhe spécialisée dans le made in France.
François Fort, président d'Opal Demetz François Fort © DR

Opal Demetz (45 millions de chiffre d’af­faires en 2023 et 200 colla­bo­ra­teurs) ouvre son capi­tal à Wein­berg Capi­tal Part­ners. Le fonds d’in­ves­tis­se­ment acquiert une parti­ci­pa­tion signi­fi­ca­tive de 33% dans l’en­tre­prise lyon­naise. Pour François Fort, le président-fonda­teur d’Opal Demetz, cette opéra­tion est syno­nyme d’op­por­tu­nité de crois­sance rapide de son groupe de concep­tion et de distri­bu­tion de montures de lunettes.

« 90% des lunettes d’Opal sont fabriquées en Chine, et notre plan consiste à rapa­trier leur fabri­ca­tion en France ». François Fort compte aussi sur Wein­berg Capi­tal Part­ners « qui est un fonds à impact », selon lui, pour pour­suivre sa démarche RSE enta­mée en 2019.

Accé­lé­rer la crois­sance externe d’Opal Demetz

Fondée en 1995, Opal est déployé dans 70 pays et génère 20% de son chiffre d’af­faires à l’étran­ger, selon François Fort. Le diri­geant ambi­tionne avec ce nouvel inves­tis­seur « des acqui­si­tions de distri­bu­teurs à l’in­ter­na­tio­nal, afin de renfor­cer notre présence sur le marché mondial de la lunet­te­rie ».

Par ailleurs, François Fort a récem­ment pris une parti­ci­pa­tion majo­ri­taire dans le groupe de fabri­ca­tion de monture de lunette made in France Rous­silhe (10 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires par an), basé à Nantes et Oyon­nax. «  Grâce à notre rappro­che­ment, nous souhai­tons deve­nir un groupe français solide et dyna­mique tota­li­sant près de 60 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires dès cette année. Notre objec­tif commun de déve­lop­pe­ment autour de la fabri­ca­tion française contri­buera ainsi à la réin­dus­tria­li­sa­tion du secteur  ».

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter