Nico­las Gagneux, le mécène du street art

Nicolas Gagneux Nicolas Gagneux © DR

On connaît Nico­las Gagneux en promo­teur immo­bi­lier incon­tour­nable de la place lyon­naise. Cela se sait (un peu) moins, le patron fonda­teur de 6e Sens Immo­bi­lier est aussi un grand passionné de street art, dont il est un fin connais­seur, et qui n’hé­site pas à endos­ser la casquette de mécène.

Déjà, avec l’achat d’œuvres – souvent déjan­tées – qui peuplent les bureaux instal­lés quai Claude-Bernard (Lyon 7e). « Je n’ai jamais compté, mais il doit y avoir entre 100 et 200 œuvres dans nos locaux de Lyon et de Paris. En fait, il n’y a plus un mur de libre », plai­sante celui dont l’en­tre­prise est aussi, par l’in­ter­mé­diaire de son fonds de dota­tion, un parte­naire pilier du festi­val de street art lyon­nais Pein­ture Fraîche qui se tient tous les ans en octobre.

Sous l’im­pul­sion de son diri­geant, le groupe de promo­tion immo­bi­lière a aussi inau­guré, en mai 2022, l’es­pace d’ex­pres­sion Mago­nia à Vaise qui abrite notam­ment le collec­tif d’ar­tistes urbains Blast Art ou les danseurs du Pocke­mon Crew.

« Tu connais cet artiste ? »

« On prête des locaux à des collec­tifs, on achète des œuvres, on soutient finan­ciè­re­ment… L’objec­tif, c’est de donner des coups de pouce pour faire avan­cer ces artistes », commente Nico­las Gagneux, dont le groupe a notam­ment financé l’im­mense fresque murale réali­sée par l’ar­tiste Kalouf sur une façade du Centre Léon-Bérard.

Et, à l’écou­ter, l’es­prit street art de 6e Sens Immo­bi­lier n’est pas simple­ment sa propre lubie. « Il y a aussi plein de colla­bo­ra­teurs qui adorent le street art. Ça arrive souvent qu’ils viennent me voir pour me dire : “Tu connais cet artiste ?” », rapporte Nico­las Gagneux qui recon­naît « avoir souvent envie de tout ache­ter », mais préfère rester discret sur l’éten­due de sa collec­tion person­nelle.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter