Auré­lie Prost, la partie peut commen­cer

Pour sa troisième année aux responsabilités, la directrice de la Foire de Lyon a choisi de placer la nouvelle édition du plus grand événement commercial de la région (du 22 mars au 1er avril) sous le signe du jeu, décliné sous toutes ses formes. Les allées d’Eurexpo promettent d’être festives et ludiques.
Aurélie Prost Foire de Lyon Aurélie Prost © DR

Elle a filé la méta­phore tout au long de sa confé­rence de presse, présen­tant « les règles du jeu », « les diffé­rentes manches » et « la nouvelle partie » de la Foire de Lyon… Avant de conclure par une distri­bu­tion de jeux de plateaux, façon tombola, aux jour­na­listes présents dans l’as­sis­tance. La couleur est annon­cée. « La Foire 2024 sera joueuse et festive », promet Auré­lie Prost, la direc­trice de l’évé­ne­ment orga­nisé chaque année par GL events.

Passé le doulou­reux souve­nir des annu­la­tions de 2020 et 2021, la Foire de Lyon revient du 22 mars au 1er avril, pour une 104e édition placée sous le signe du jeu, « décliné sous toutes ses formes ». « Quand on joue, on pense à autre chose, on devient quelqu’un d’autre. C’est une paren­thèse de légè­reté en marge du quoti­dien, à l’image de la Foire de Lyon », plante la direc­trice du plus grand événe­ment commer­cial de la région.

Avec près de 800 expo­sants atten­dus dans les six halls d’Eu­rexpo, la Foire s’im­pose aujourd’­hui comme l’un des prin­ci­paux moteurs de l’éco­no­mie locale. « C’est un événe­ment unique par son enver­gure, sa qualité et le nombre de produits présen­tés. Et c’est un rendez-vous qui fait la part belle aux acteurs locaux puisque 55% des expo­sants viennent de la région. »

Baby­foot, jeux-vidéos et consom­ma­tion respon­sable

Outre les univers maison et shop­ping, loco­mo­tives histo­riques des onze jours de Foire, l’évé­ne­ment propose cette année de nouveaux temps forts autour de la Cité des jeux (jeux de société, pétanque, molkky, baby­foot, food­court…), de l’es­pace Gones Games (dédié aux jeux-vidéos) ou du village GreenFair, qui mettra en lumière une ving­taine d’ex­po­sants enga­gés pour une consom­ma­tion plus respon­sable. Le concours Inno­va’Lyon, dédié aux start-up régio­nales, est aussi recon­duit place des Lumières, pour une sixième édition.

« Si la Foire de Lyon existe encore plus de 100 ans après sa créa­tion et qu’elle n’a pas disparu avec l’ar­ri­vée d’In­ter­net, c’est parce qu’elle reste tendance et moderne, en lien avec l’en­vi­ron­ne­ment, l’in­no­va­tion. Des sujets qui inté­ressent le public », souligne Auré­lie Prost.

Dans les star­ting-blocks, la direc­trice s’ap­prête à arpen­ter les allées d’Eu­rexpo, de jour comme de nuit (les 26 et 29 mars), et suivre un plan­ning annoncé déjà très serré. « Heureu­se­ment que ça ne dure que onze jours », sourit-elle en détaillant le programme complet de l’évé­ne­ment.

« Dans la grande histoire de la Foire de Lyon »

Auré­lie Prost est heureu­se­ment rodée à l’exer­cice et connaît bien la maison. Après un début de carrière chez Publi­cis Cache­mire au début des années 2000 en charge de clients comme LDLC, CIC Lyon­naise de Banque, Lafuma ou Casto­rama, elle rejoint le secteur événe­men­tiel puis les équipes de GL events en 2005.

« Cela fait main­te­nant 18 ans que je travaille sur la Foire de Lyon. J’en ai été la direc­trice adjointe de 2013 à 2020 donc c’est un événe­ment que je connais très bien. » Propul­sée en 2019 à la tête de Kidexpo, le salon pari­sien annuel de GL events, consa­cré aux familles et aux enfants, elle prend la suite de Véro­nique Szkud­la­rek, fin 2020, à la direc­tion de la Foire de Lyon. « En 2016, j’avais travaillé sur un livre qui retraçait les 100 ans de la Foire, et lorsque j’ai été nommée direc­trice, j’ai eu l’im­pres­sion de rentrer dans cette grande histoire. Il faut donc récu­pé­rer le flam­beau, main­te­nir un événe­ment qui dure depuis plus de 100 ans, tout en essayant d’ap­por­ter sa petite patte. »

À la tête d’une équipe de 14 personnes dédiée tout au long de l’an­née sur l’or­ga­ni­sa­tion de la Foire, Auré­lie Prost espère atti­rer près de 180 000 visi­teurs cette année. « Nous avions accueilli 140 000 personnes l’an passé. On fera les comptes à la fin, mais après les annu­la­tions des éditions 2020 et 2021, la ques­tion du nombre de visi­teurs n’est plus si impor­tante aujourd’­hui.  » Place au jeu !

Bio express

  • 15 avril 1974 : Nais­sance
  • 2005 : Intègre les équipes de GL events après un début de carrière dans la commu­ni­ca­tion
  • 2013 : Nommée direc­trice adjointe de la Foire de Lyon
  • 2020 : Direc­trice de Kidexpo et direc­trice la Foire de Lyon
  • 22 mars au 1er avril 2024 : Orga­nise la 104e édition de la Foire de Lyon

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter