Benoit de Ruffray, président de Fondact: « Partage de la valeur : il en va de l’ave­nir du capi­ta­lisme »

Invité de Lyon Place Finan­cière pour plan­cher sur le thème « Partage de la valeur: un enjeu social et socié­tal ? », Benoît de Ruffray, président de Fondact et PDG d’Eif­fage fait le point sur l’ac­ti­vité de l’as­so­cia­tion créée voici 40 ans et forte aujourd’­hui d’une centaine de membres.

Fondact défend un « capi­ta­lisme respon­sable » et fédère les entre­prises convain­cues des vertus du partage de la créa­tion de valeur avec leurs sala­riés. « Les entre­prises qui mettent des dispo­si­tifs de partage de la valeur, sont plus perfor­mantes et rési­lientes ».

Benoît de Ruffray parle d’un conti­nuum qui part de l’in­té­res­se­ment et de la parti­ci­pa­tion et va jusqu’à l’ac­tion­na­riat sala­rié, en englo­bant l’épargne sala­riale. « Nous sommes en pointe en France en la matière », ajoute le président de Fondact, pour qui cette ques­tion du partage de la valeur est centrale. « Il en va de l’ave­nir du capi­ta­lisme », ajoute Benoît de Ruffray.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter