Damien Cartel et le CROEC insistent sur la préven­tion des diffi­cul­tés des entre­prises

Damien Cartel Damien Cartel ©Fan Devret

Préve­nir plutôt que guérir. Dans un point presse tenu ce mercredi, Damien Cartel, le président du Conseil régio­nal de l’ordre des experts-comp­tables (CROEC) et son vice-président Nico­las Debiolles, ont insisté sur le rôle crucial de l’ex­pert-comp­table dans la préven­tion des diffi­cul­tés des TPE-PME.

Dans un contexte marqué par une infla­tion record et une acti­vité en berne dans de nombreux secteurs (construc­tion, commerce de détail, habille­ment…), le président du CROEC incite les entre­pre­neurs à anti­ci­per les diffi­cul­tés.

« Beau­coup de chefs d’en­tre­prises sont dans le déni et ne veulent pas assu­mer les diffi­cul­tés. Mais face à ces moments compliqués, ils doivent vite se tour­ner vers des personnes compé­tentes. Les experts-comp­tables sont là pour les accom­pa­gner et trou­ver des solu­tions », souligne Damien Cartel.

À lire aussi : Damien Cartel président de l’Ordre des experts-comp­­tables en Auvergne-Rhône-Alpes

Et comme dans bien souvent des cas, le temps s’avère précieux. « Chaque semaine perdue est cruciale puisque du cash et de la tréso­re­rie s’en­volent. Il ne faut pas attendre d’être en redres­se­ment judi­ciaire pour réagir.  »

Selon les chiffres du CROEC, 80% des entre­prises qui anti­cipent les diffi­cul­tés auprès de leur expert-comp­table s’en sortent, tandis que 90% des entre­prises placés en redres­se­ment judi­ciaires dispa­raissent. « Les dispo­si­tifs existent et sont ultra-effi­caces. L’es­sen­tiel, c’est de ne pas rester isolé, de ne pas se cacher et au moindre doute, d’al­ler voir son expert-comp­table », conclut le président du Conseil régio­nal de l’ordre des experts-comp­tables, pour qui l’an­née 2024 restera « très compliquée ».

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter