Okavoka : Stéphane Vital Durand lance une plate­forme juri­dique pour les PME

Dans le but de faciliter l’accès au droit des affaires aux PME, le cabinet d’avocats lyonnais Archibald lance Okavoka, une plateforme en ligne permettant aux entreprises d'entrer en contact avec un avocat du cabinet.
Stéphane Vital Durand, avocat au cabinet Archibald Stéphane Vital Durand © DR

Comment peut-on rési­lier un contrat ?  Quelle est la durée de garan­tie de mes produits ? Ce sont des ques­tions parmi d’autres auxquelles les PME peuvent être confron­tées. C’est pourquoi les sept avocats du cabi­net Archi­bald se sont mobi­li­sés pour créer Okavoka, une plate­forme en ligne acces­sible par abon­ne­ment.

 « Très souvent nous consta­tons que les PME se retrouvent désar­mées lorsqu’elles négo­cient avec de grands groupes. Notre objec­tif est de leur four­nir des réponses rapides pour qu’elles puissent défendre au mieux leurs inté­rêts », explique Stéphane Vital Durand, avocat spécia­lisé en droit des affaires au sein du cabi­net Archi­bald.

Un service « en complé­ment »

Plutôt qu’une concur­rence directe avec les services tradi­tion­nels d’un avocat, Okavoka se posi­tionne comme « un complé­ment », selon Stéphane Vital Durand. Pour un abon­ne­ment mensuel de 99 euros, les clients béné­fi­cient de consul­ta­tions par télé­phone ou visio­con­fé­rence. « En fonc­tion des ques­tions posées par les clients, nous saurons si la demande mérite d’être trai­tée d’une manière plus appro­fon­die par un avocat ».

Depuis son lance­ment en février 2024, Okavoka a enre­gis­tré 22 demandes sur son site. Les membres du cabi­net lyon­nais envi­sagent de colla­bo­rer avec d’autres cabi­nets spécia­li­sés en droit des affaires « pour offrir un service juri­dique réac­tif et adapté aux besoins des PME », souligne Stéphane Vital Durand.

L’avo­cat mise d’ailleurs sur la tari­fi­ca­tion de l’abon­ne­ment et la dispo­ni­bi­lité illi­mi­tée des avocats, pour atti­rer un large éven­tail de clients et répondre à leurs besoins juri­diques. 

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter