Sylvain Bechet, direc­teur géné­ral finances et inves­tis­se­ments : « 300 millions d’eu­ros de contrats pour GL Events sur les JO Paris 2024 »

GL Events enchaîne avec un 2e exer­cice consé­cu­tif record, tant en termes de chiffre d’af­faires à 1,427 milliard d’eu­ros (+ 9%), que de résul­tat net à 76,6 millions (+ 19%). Quant au taux de marge d’EBITDA, à pratique­ment 200 millions d’eu­ros, il s’ins­crit à 14% (contre 12,8% en 2022). Sylvain Bechet, direc­teur géné­ral finances et inves­tis­se­ments de GL Events, souligne que, confor­mé­ment aux enga­ge­ments pris, l’en­det­te­ment brut a baissé de 78 millions pour un endet­te­ment net stable à 500 millions d’eu­ros. 2023.

Après une année 2023 d’in­ves­tis­se­ments élevés, GL Events entend main­te­nir un programme d’in­ves­tis­se­ment soutenu -de l’ordre de 115 millions d’eu­ros- (dont 55 millions sur le site d’An­hembi à Sao Paulo au Brésil et 36 millions pour les actifs néces­saires à la livrai­son des JO 2024). Sylvain Bechet précise que l’en­semble des contrats décro­chés par GL Events pour les JO de Paris 2024 repré­sentent un total de 300 millions d’eu­ros.

Pour 2024, GL Events vise une crois­sance de son chiffre d’af­faires de 7% et un main­tien de la dette nette à la fin de l’an­née. Le groupe présidé par Olivier Ginon va pour­suivre, par ailleurs, le déploie­ment de sa poli­tique ESG. Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion propo­sera à l’as­sem­blée géné­rale des action­naires, le 25 avril à Lyon, le verse­ment d’un divi­dende multi­plié par 2 à 0,70 € par action.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter