Hélène Fisch­bach : la culture sous toutes ses formes

Le festival Quais du Polar est de retour du 5 au 7 avril pour célébrer sa 20ème édition. Dirigé par Hélène Fischbach, ce rendez-vous littéraire explore les multiples facettes du polar. À sa barre, une directrice passionnée par les romans policiers, qui ne cache pas son amour pour la culture sous toutes ses expressions.
Hélène Fischbach Hélène Fischbach © Les Pictographistes

Romans noirs, mais pas que 📖

C’est un peu comme une évidence qu’Hé­lène Fisch­bach, direc­trice du festi­val des Quais du Polar passe son temps à lire. Des polars, mais pas que… nous dit-elle en rigo­lant « Je lis des docu­men­taires et des essais aussi, pas que du polar. »

Parmi les polars qui l’ont marquée : Le silence de Dennis Lehane et Le sang des inno­cents de S. A. Cosby. « J’aime parti­cu­liè­re­ment ces thèmes, ces deux livres parlent de racisme, de tensions commu­nau­taires à diffé­rentes époques aux États-Unis. Ils sont passion­nants. »

Le cinéma une fois par semaine 🎬

© 2023 Sear­chlight Pictures – 20th Century Studios

Celle qui ne peut pas s’en­dor­mir sans avoir lu un livre quitte parfois ses romans noirs pour les salles obscures.

Souvent les amateurs de litté­ra­ture sont aussi amateurs de cinéma et Hélène Fisch­bach ne fait pas excep­tion à la règle. « Je ne suis vrai­ment pas une grande connais­seuse mais j’es­saye d’al­ler au cinéma le plus souvent possible. Toujours une fois par semaine, quand il y a quelque chose à voir évidem­ment. »

Hélène Fisch­bach n’a pas de genre préféré mais le dernier film qu’elle a regardé au fond des sièges du Comoe­dia n’était autre que Pauvres Créa­tures « C’est un film très étrange, parfois un peu déran­geant mais c’est d’une beauté incroyable. Et l’ac­trice (Emma Stone, NDLR) est fabu­leuse. Et derrière ce film il y a un discours assez percu­tant très inté­res­sant » décrit-elle.

Une festi­va­lière assi­due 🎪

Zaho de Saga­zan © DR

« J’adore le Festi­val Lumière, c’est un événe­ment avec une ambiance parti­cu­lière. On se croi­rait parfois à un concert et pas en train d’as­sis­ter à une projec­tion de films. » confie la direc­trice du festi­val des Quais du Polar. En parlant de concerts, Hélène Fich­bach « compte vrai­ment aller aux Nuits de Four­vière cet été, assis­ter à des concerts dans un lieu aussi magni­fique c’est assez fou. »

« J’ado­re­rais voir Zaho de Saga­zan, j’ai décou­vert et j’avoue que j’aime beau­coup ce qu’elle fait. Je me dis quand dans le cadre de ce festi­val, ça serait un spec­tacle fabu­leux. » Bonne nouvelle, la chan­teuse sera bel et bien à Lyon cet été, on est sûrs de retrou­ver Hélène Fich­bach parmi les spec­ta­teurs.

Balade dans les rues lyon­naises 🚶

Pour éviter de prendre les trans­ports en commun, Hélène Fich­bach adore se bala­der dans les rues de Lyon et s’émer­veiller à chaque fois. « Quand je peux je marche et toujours en levant la tête. Quand on passe d’un quar­tier à l’autre, on passe d’un univers à l’autre. Cela m’aide aussi à débloquer ma pensée. »

➔ À lire aussi : Ils font vivre l’art à Lyon

« J’avance physique­ment mais la marche me permet aussi d’avan­cer dans les choses que j’ai à faire, d’avan­cer dans ma tête  » décrit la marcheuse fan des quais de Rhône. Elle défi­nit aussi la Confluence comme LE quar­tier où elle se sent le plus ailleurs : « Je trouve que le quar­tier est réussi, il y a des pour et des contre, mais ce quar­tier avec ces immeubles modernes me plait beau­coup. »

Trou­ver du calme au musée 🏛️

Sans aucune hési­ta­tion, son choix se porte sur deux musées avec deux ambiances diffé­rentes. « Le musée des Beaux Arts et le musée des Confluences, l’un est vrai­ment symbole de moder­nité et l’autre très clas­sique. Mais ce sont deux lieux que je trouve fabu­leux » Au delà des œuvres et des parcours, la passion­née de roman noirs y trouve sur place « des véri­tables havres de paix où je peux me poser au calme pendant des heures et lire. « 

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter