Pascal Fèvre, le dernier chal­lenge

Lyon Décideurs va à la rencontre des 20 banquiers qui comptent à Lyon. Portrait de Pascal Fèvre, directeur régional de BNP Paribas
Pascal Fèvre Directeur régional BNP Paribas Pascal Fèvre © DR

Le quinquen­nat de Vincent Thiéry à Lyon s’achève fin mars, après pratique­ment quatre décen­nies au sein de BNP Pari­bas. Et comme Lyon Déci­deurs l’an­nonçait en exclu­si­vité dès le mois dernier, c’est Pascal Fèvre qui pren­dra la suite à partir d’avril. Une prise de poste calée depuis l’au­tomne dernier pour celui qui a rejoint le groupe bancaire voici plus de 36 ans. À 59 ans, Pascal Fèvre arrive de Paris où il était direc­teur de région depuis octobre 2017.

Aupa­ra­vant, de 2013 à 2017, il avait passé quatre ans en Algé­rie comme direc­teur de terri­toire Algé­rie pour BNP Pari­bas et comme direc­teur géné­ral de BNP Pari­bas El Djazaïr. Après des débuts à Angou­lême, Pascal Fèvre a vu son parcours le conduire égale­ment à Nice et en Corse, à Stras­bourg et Toulouse.

De multiples affec­ta­tions partout en France, comme il est de tradi­tion dans les banques à réseau. « Je rejoin­drai la région Auvergne-Rhône-Alpes en avril. Ce dernier chal­lenge profes­sion­nel s’ins­crit dans la conti­nuité d’un parcours riche et diver­si­fié, qui me permet­tra de diri­ger une région que je connais peu et qui m’a toujours attiré. Ce sera mon dixième démé­na­ge­ment ! », écrit-il sur son compte LinkedIn.

Passer d’une direc­tion régio­nale à Paris à celle d’Au­vergne-Rhône-Alpes à Lyon montre l’im­por­tance de Lyon dans le dispo­si­tif de BNP Pari­bas. Pascal Fèvre aura sous sa respon­sa­bi­lité 1 700 colla­bo­ra­teurs répar­tis dans 200 agences. Le groupe bancaire s’ap­puie aussi sur six centres de banque privée et trois centres d’af­faires entre­prises

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter