Pasca­line Favard retrouve ses racines

Lyon Décideurs va à la rencontre des 20 banquiers qui comptent à Lyon. Portrait de Pascaline Favard directrice de la Banque Hottinguer à Lyon.
Pascaline Favard directrice de la Banque Hottinguer à Lyon Pascaline Favard © DR

Pasca­line Favard a rejoint, il y a un an, le bureau lyon­nais de la banque fami­liale Hottin­guer qui compte une ving­taine de colla­bo­ra­teurs spécia­li­sés dans les acti­vi­tés de banque privée et de banque d’af­faires (conseil en fusions-acqui­si­tions, recom­po­si­tion du capi­tal, levée de fonds…) « Nous avons un peu plus de 250 millions d’eu­ros d’en­cours sous gestion, mais ce chiffre est appelé à gros­sir dans le futur. Nous aspi­rons à accom­pa­gner de nouveaux entre­pre­neurs de la région lyon­naise », affirme celle qui signe un retour aux sources en s’ins­tal­lant dans son nouveau bureau au 44 rue de la Répu­blique.

« J’ai fait tout mon primaire à Lyon, et j’ai toujours eu envie de reve­nir ici. Je me sens chez moi », rapporte Pasca­line Favard qui a effec­tué l’es­sen­tiel de sa carrière à Paris.

Diplô­mée de l’Eu­ro­pean Busi­ness School, elle commence son parcours profes­sion­nel dans les ressources humaines pendant sept ans, puis découvre le monde de la finance en inté­grant en 1998 une société de gestion de porte­feuilles avant de rejoindre les équipes de la Banque Hottin­guer en 2006. « Je n’ai pas débuté dans la finance pure, mais j’ai décou­vert un métier passion­nant avec la banque. Car l’hu­main est au cœur de notre approche. Je dis souvent que nous sommes les méde­cins des comptes d’une famille », sourit Pasca­line Favard, égale­ment prési­dente du fonds de dota­tion Hottin­guer Entre­prendre pour Demain qui soutient des asso­cia­tions pour la préser­va­tion de la nature, l’édu­ca­tion, et l’in­clu­sion socié­tale.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter