Sébas­tien Collado, la touche helvète

Lyon Décideurs va à la rencontre des 20 banquiers qui comptent à Lyon. Portrait de Sébastien Collado, président du directoire de la Banque Cantonale de Genève France.
Sébastien Collado, président du directoire de la Banque Cantonale de Genève France Sébastien Collado © DR

Il a démarré sa carrière au début des années 2000 en salle des marchés chez Natixis Capi­tal à Paris, avant de retrou­ver son Isère natale à Crolles (Banque Popu­laire, en 2002) puis Voiron (Caisse d’Épargne, en 2004), comme chargé d’af­faires entre­prises. « Je voulais me confron­ter à la vraie écono­mie, au plus près du terrain, avec les profes­sion­nels et les entre­prises », souligne aujourd’­hui Sébas­tien Collado.

Après six années passées à sillon­ner le Dauphiné, entre Grenoble, Valence et Cham­béry, il tente l’aven­ture du côté du Léman en 2008, poussé par des amis pari­siens fraî­che­ment instal­lés à Genève. « Je venais d’être père, j’avais envie d’avan­cer dans ma vie et j’ai inté­gré la Banque Canto­nale de Genève (BCGE). Le chal­lenge était exci­tant. On me propo­sait d’exer­cer le même métier, mais dans un envi­ron­ne­ment social, fiscal, juri­dique et cultu­rel tota­le­ment diffé­rent. »

Le diri­geant découvre alors la culture gene­voise et endosse rapi­de­ment de nouvelles respon­sa­bi­li­tés mana­gé­riales. « Et après 14 années passées au sein de la maison mère à diffé­rents postes, on m’a proposé de pilo­ter la filiale française de la BCGE à Lyon à comp­ter d’avril 2022. Ça ne faisait pas partie de mes plans, mais l’idée de reve­nir en France pour ce job très sexy me plai­sait beau­coup. »

Spécia­li­sée dans le finan­ce­ment (des profes­sion­nels de l’im­mo­bi­lier et des ETI) et la gestion privée, la Banque Canto­nale de Genève France a fêté son 30e anni­ver­saire en 2023. Elle compte 85 colla­bo­ra­teurs (entre Lyon, Annecy et Paris) et accom­pagne plus de 2 000 clients. « Mon rôle depuis Lyon, c’est de prolon­ger le rayon­ne­ment et la noto­riété du groupe BCGE en France, en travaillant sur cet axe fort entre Lyon, Paris et Genève. »

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter