Medef : double élec­tion en juin

Gilles Courteix et Jean-Luc Raunicher Gilles Courteix et Jean-Luc Raunicher © Lyon Décideurs

Après l’élec­tion du président natio­nal du Medef en juillet dernier, c’est au tour des prési­dents régio­naux et lyon­nais/rhoda­nien d’être soumis à réélec­tion. Seule diffé­rence, mais de taille, les prési­dents dépar­te­men­taux et régio­naux peuvent enchaî­ner plusieurs mandats de 3 ans (le mandat natio­nal est de 5 ans, non renou­ve­lable).

Pour le Medef régio­nal réuni en assem­blée géné­rale le 19 juin prochain, Jean-Luc Rauni­cher sera candi­dat, sans surprise, à un troi­sième mandat et devrait se succé­der à lui-même. Pour le Medef Lyon Rhône, c’est encore le flou. Gilles Cour­teix a prolongé son mandat de 6 mois jusqu’en juin et n’a pas
encore pris de déci­sion quant à une nouvelle candi­da­ture.

L’hy­po­thèse la plus probable reste celle d’une demande de renou­vel­le­ment, même si les rela­tions du Medef Lyon Rhône avec Patrick Martin ne sont pas des plus chaleu­reuses. Témoin, l’ab­sence de Gilles Cour­teix dans le nouveau conseil exécu­tif. Certes, tous les Medef dépar­te­men­taux ne sont pas
membres de l’ins­tance natio­nale et peuvent siéger à tour de rôle de façon non conti­nue. Mais cette absence du Medef Lyon Rhône inter­roge.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter