La galaxie d’Hervé Krati­roff

Cela fait maintenant près de 20 ans qu'Hervé Kratiroff a créé le fonds d'investissement entrepreneurial Solexia (490 collaborateurs, 130 millions d'euros de chiffre d'affaires) qui détient des entreprises dans l'agroalimentaire, le transport de marchandises dans les Caraïbes ou bien encore dans la coutellerie. Le groupe aux activités très diversifiées, est aussi propriétaire du restaurant Burgundy by Matthieu qui vient de décrocher sa première étoile.
Hervé Kratiroff Hervé Kratiroff ©DR

Le binôme

Éric Versini © DR

A la fois meilleur pote et co-pilote de Solexia, Hervé Krati­roff avoue une « rela­tion fusion­nelle » avec son asso­cié Éric Versini, rencon­tré à l’ar­mée au début des années 90. « On forme un duo très complé­men­taire. Quand on a des avis diver­gents, on finit toujours par se mettre d’ac­cord avec des argu­ments prag­ma­tiques. Il y en a toujours un qui se ralie à l’autre », affirme Hervé Krati­roff parta­geant égale­ment avec Éric Versini l’amour des tables étoi­lées et des grands vins de Bour­gogne.

« Fina­le­ment, il n’y a que lorsqu’on est l’un contre l’autre lors des soirées coinche qu’on s’em­brouille », sourit le fonda­teur de Solexia.  

La garde rappro­chée

Loïc Perraud © DR
Auré­lie Dupas © DR
Xavier Lacroix © DR

Depuis cinq ans chez Solexia, Loïc Perraud est le direc­teur géné­ral de la branche Solexia Agro qui repré­sente 70% du chiffre d’af­faires du groupe d’in­ves­tis­se­ment lyon­nais. « C’est un ingé­nieur agro­nome de forma­tion très posé et réflé­chi. Et en plus on s’en­tend bien », souligne Hervé Krati­roff. Il cite égale­ment Xavier Lacroix, le direc­teur des filiales coutel­le­rie Jodas et Le Graton Lyon­nais.

Sans oublier la respon­sable commu­ni­ca­tion et marke­ting de Solexia, Auré­lie Dupas. « Elle s’oc­cupe  de la commu­ni­ca­tion de l’en­semble des entre­prises qui forment Solexia, dont les secteurs d’ac­ti­vi­tés sont très diffé­rents. Son rôle est fonda­men­tal », juge Hervé Krati­roff.   

Le stra­tège

Alain-Charles Marti­net © DR

Le duo de Solexia doit beau­coup à Alain-Charles Marti­net, l’an­cien prof d’Éric Versini à Lyon III.

« Il nous accom­pagne depuis le départ et nous a beau­coup aidé à défi­nir notre stra­té­gie de diver­si­fi­ca­tion des secteurs d’ac­ti­vité dans lesquels on inves­tit. Il trace la voie, et nous on fonce. Alain-Charles est à aujourd’­hui à la retraite, mais il conti­nue de nous conseiller », rapporte Hervé Krati­roff.

Les asso­ciés chez Solexia

  • Matthieu Girar­don. Hervé Krati­roff était « sur un petit nuage » à l’an­nonce de l’ob­ten­tion d’une étoile Miche­lin de  »son »  restau­rant gastro­no­mique Burgundy by Matthieu (Lyon 2e) dont il consi­dère le chef Matthieu Girar­don comme un « fils spiri­tuel » : « Sa cuisine est épurée et tran­chée, il fait un boulot excep­tion­nel. C’est une super récom­pense pour Matthieu qui consacre sa vie à la cuisine ».

  • Pierre Vincent. Hervé Krati­roff et Éric Versini ont « réalisé un rêve » en rache­tant, en septembre dernier, le domaine viti­cole des Terres de Velle en Bour­gogne. Et ils misent sur Pierre Vincent, sacré plusieurs fois meilleur vini­fi­ca­teur au monde, pour élabo­rer les millé­simes du domaine qui portera son nom. « C’est une grande fierté, Pierre est une star mondial, le Rafael Nadal de la vini­fi­ca­tion. »

  • Antoine Pichat. Il est le direc­teur de la marque de jus de fruit Maison Bissar­don, et a pour mission de déve­lop­per le pôle fruits de Solexia. « Antoine est un ancien banquier privé de chez Roth­schild, mais c’est avant tout un entre­pre­neur dans l’âme. C’est lui qui est venu vers nous avec le dossier de reprise des jus de fruit Bissar­don pour nous propo­ser de reprendre ensemble la société. »

  • Thierry Costa. Cela va bien­tôt faire 20 ans que Solexia est proprié­taire de la petite compa­gnie de fret mari­time RMP Caraïbes (43 sala­riés), qui assure des liai­sons entre Saint-Martin et Saint-Barthé­lemy. « Il gère seul au quoti­dien cette acti­vité qui néces­site beau­coup de patience, de péda­go­gie et de souplesse. Et je suis très heureux de lui rendre visite plusieurs fois par an à Saint-Barthé­lemy ! ».

Les avocats

Mani Moayed © DR
Chris­tophe Blum © DR

Il y a d’abord Mani Moayed du cabi­net RGM Avocats, qu’Hervé Krati­roff a pratique­ment tous les jours au télé­phone « parce qu’il y a toujours des emmerdes quand on dirige un groupe de la taille de Solexia ». « Mani c’est un bagar­reur. Quand il plaide il fait le show. C’est un petit Dupont-Moretti », ajoute le fonda­teur de Solexia.

Hervé Krati­roff est égale­ment conseillé par l’avo­cat Chris­tophe Blum du cabi­net LexCase, pour toutes les signa­tures de deal dans le cadre de prises de parti­ci­pa­tion de Solexia.

Les copains fin gour­mets

Clovis Khoury © DR

« On est un petit groupe d’une dizaine de potes, tous passion­nés de gastro­no­mie française et de bons vins. On s’in­vite souvent les uns chez les autres », détaille Hervé Krati­roff.

Ahmad Fazeli © DR

Une bande où l’on retrouve notam­ment le promo­teur immo­bi­lier Nico­las Gagneux ou l’in­con­tour­nable restau­ra­teur et président des Toques Blanches, Chris­tophe Marguin, qui s’est mis en tête depuis quelques temps de briguer la mairie de Lyon.

« Il a raison d’y croire mais je lui dis qu’il va faire un bide monu­men­tal et qu’il ne doit pas comp­ter sur moi pour le soute­nir ! », se marre Hervé Krati­roff. Il affec­tionne aussi les soirées coinche en compa­gnie de son asso­cié Éric Versini, du chef Clovis Khoury (Maison Clovis) et du caviste Ahmad Fazeli (Vignes et Vins).

Les parte­naires de golf

Marc Balaÿ © DR
Maxime Visseaux © DR

Hervé Krati­roff est adhé­rent du pres­ti­gieux Cercle de l’Union. Il y est un membre assidu de la section golf, jouant aux côtés de l’en­tre­pre­neur dans l’im­mo­bi­lier Marc Balaÿ, du gestion­naire de patri­moine Maxime Visseaux ou encore du patron de régie immo­bi­lière Guillaume Gontard.

« Ce sont vrai­ment des bons copains. Et en plus on a remporté, l’été dernier, un tour­noi annuel contre d’autres clubs de diri­geants de toute la France. Une victoire collec­tive ! », savoure le patron de Solexia.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter