Avec Cubdo, Audrey Abrial et Bastien Thibau­dier remplacent la bouteille plas­tique

Issus des mondes de la culture et du spectacle, Audrey Abrial et Bastien Thibaudier ont cofondé la start-up Cubdo, une solution 100% lyonnaise pour se débarrasser de la bouteille d’eau plastique sur les manifestations culturelles ou sportives.
Audrey Abrial et Bastien Thibaudier CUBDO Audrey Abrial et Bastien Thibaudier © DR

C’est une nouvelle solu­tion 100% lyon­naise qui pour­rait bien se faire une place au soleil cet été sur la scène régio­nale. Imaginé par Audrey Abrial (Louxor Spec­tacles) et Bastien Thibau­dier (ex-Pôle Pixel), le Cubdo, un module composé de six robi­nets en simul­tané d’eau fraiche et sans contact, entend s’im­po­ser comme une alter­na­tive aux bouteilles plas­tiques sur les mani­fes­ta­tions esti­vales.

« Notre ambi­tion, c’est d’ac­com­pa­gner les orga­ni­sa­teurs d’évé­ne­ments qui ont voca­tion, par volonté ou parce que la loi commence à les y obli­ger, à faire dispa­raître les bouteilles plas­tiques, soulignent les deux cofon­da­teurs. Les bouteilles plas­tiques sont polluantes et sources de nombreux incon­vé­nients sur les plans logis­tique et frigo­ri­fique. Avec Cubdo, on propose une solu­tion simple et pratique pour de l’eau zéro déchet. »

En lien privi­lé­gié avec le monde cultu­rel lyon­nais, le duo, installé à Fran­che­ville au sein des Grandes Voisines, a déjà testé son proto­type ces deux derniers étés aux Subsis­tances et lors des Nuits de Four­vière

« Ces tests gran­deur-nature nous ont permis de mettre au point la nouvelle version du cube, débar­ras­sée de tous les premiers défauts », renseignent-ils, en marge de la présen­ta­tion du nouveau Cubdo aux Halles de la Marti­nière fin-mars.

Cubdo : des fontaines à eau à la loca­tion

La start-up lyon­naise lance désor­mais son déve­lop­pe­ment commer­cial. « On a déjà signé avec Jazz à Vienne et Musi­lac. On aura aussi un Cubdo lors du festi­val Au Bonheur des Mômes au Grand Bornand », indique Bastien Thibau­dier.

La jeune pousse devrait comp­ter une dizaine de modules dispo­nibles à la loca­tion (1 200 euros par semaine) cet été. « On a imaginé un produit avec trois faces qui peuvent être entiè­re­ment dédiées à la commu­ni­ca­tion et habillables par des parte­naires. C’est aussi un joli support de comm’ qui doit toucher presque 100% des parti­ci­pants, puisqu’en été, tout le monde défile vers la fontaine à eau  », insiste le duo.

L’ins­tal­la­tion du Cubdo a été pensée pour être la plus simple et pratique possible. Elle néces­site une prise 16 ampère et une arri­vée d’eau entre 3 et 4 bar, iden­tique à celle d’un robi­net stan­dard : « C’est du très très clas­sique. N’im­porte qui peut le mettre en route, même s’il n’y a pas de tech­ni­cien sur site », commente Bastien Thibau­dier.

Pour cette première année d’exer­cice, les diri­geants visent en premier lieu les mani­fes­ta­tions cultu­relles ou spor­tives, mais comptent bien « démul­ti­plier les formats » à terme. 

« Le produit peut très bien s’adres­ser aux muni­ci­pa­li­tés s’il faut rapi­de­ment sortir des fontaines à eau dans les espaces publics en période de cani­cule. On pour­rait aussi accom­pa­gner le secteur du BTP dans les bases de vie sur des gros chan­tiers… Mais pour l’ins­tant, on ne vise pas forcé­ment un volume d’af­faires gigan­tesque. On aime­rait surtout que les gens soient contents et satis­faits par le produit.  »

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter