Fabrice Lacroix implante Fluid Topics aux États-Unis

La startup lyonnaise, qui développe une solution de gestion documentaire, ouvre un bureau à Boston et annonce avoir bouclé une levée de fonds de 15 millions d'euros auprès d'un investisseur anglais.
Fabrice Lacroix, le fondateur de Fluid Topics

Fluid Topics aura bien­tôt une adresse sur la Côte Est des États-Unis. L’in­no­vante entre­prise lyon­naise (80 colla­bo­ra­teurs) fondée par Fabrice Lacroix, qui déve­loppe un logi­ciel de navi­ga­tion pour retrou­ver plus faci­le­ment des infor­ma­tions dans les docu­men­ta­tions tech­niques volu­mi­neuses, va instal­ler une équipe d’une dizaine de personnes à Boston.

« Fluid Topics, qui s’est déve­loppé quasi exclu­si­ve­ment à l’in­ter­na­tio­nal, réalise 60% de son chiffre d’af­faires aux États-Unis. L’équipe sur place aura pour mission de péné­trer le marché des PME et ETI, plus diffi­cile à adres­ser depuis la France », détaille Fabrice Lacroix, qui surfe sur une crois­sance annuelle de 45% par an et vise plus de 25 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires dans les trois ans à venir contre un peu moins de 10 millions d’eu­ros en 2023.

Grands comptes et intel­li­gence arti­fi­cielle

La pépite lyon­naise compte, parmi sa centaine de clients, plusieurs multi­na­tio­nales dans les secteurs de la tech­no­lo­gie et de l’in­dus­trie, telles que Siemens ou le groupe Lieb­herr (construc­tion de machines de chan­tier).

« La docu­men­ta­tion tech­nique des produits déve­lop­pés par nos clients peut faire plusieurs centaines de milliers voire des millions de pages. Il est donc extrê­me­ment diffi­cile pour les tech­ni­ciens char­gés de la main­te­nance ou la répa­ra­tion de s’y retrou­ver. Et c’est là que Fluid Topics inter­vient avec l’in­té­gra­tion de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle pour faci­li­ter la navi­ga­tion », explique Fabrice Lacroix.

L’an­glais Kennet Part­ners apporte 15 millions d’eu­ros

L’his­toire de Fluid Topics, lancé en 2014, remonte en fait à 1999 et la créa­tion par Fabrice Lacroix de la star­tup lyon­naise Anti­dot – un temps surnommé le Google lyon­nais – qui s’est spécia­li­sée dans le déve­lop­pe­ment de moteur de recherche pour les profes­sion­nels.

« À la base, Fluid Topics est un produit lancé par d’An­ti­dot, et son poten­tiel de crois­sance a fait que nous avons décidé de nous consa­crer exclu­si­ve­ment au déve­lop­pe­ment de ce produit depuis quelques années », expose Fabrice Lacroix.

Pour finan­cer ses objec­tifs de crois­sance, le diri­geant lyon­nais vient égale­ment de boucler une levée de fonds de 15 millions d’eu­ros auprès de l’an­glais Kennet Part­ners qui rejoint les inves­tis­seurs histo­riques Ventech et Crédit Mutuel Inno­va­tion au capi­tal de Fluid Topics.

« Le produit que l’on propose est assez unique. Cette levée de fonds va nous permettre d’ac­cé­lé­rer notre déve­lop­pe­ment sur le marché de la gestion docu­men­taire qui évolue rapi­de­ment », affirme Fabrice Lacroix.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter