Guillaume Curnier présente le nouvel Hôtel Logis­tique Urbain de Lyon

Inauguré fin mars dans le port Edouard Herriot, l'Hôtel Logistique Urbain (HLU) de Lyon doit permettre d’optimiser la livraison de marchandises en centre-ville. Avec ses 29 000 m2, c’est le plus grand équipement de ce type hors Île-de-France.
Guillaume Curnier LPA Guillaume Curnier © DR

Il reste encore beau­coup de places dans les hangars du nouvel Hôtel Logis­tique Urbain (HLU) de Lyon. Mis en service en septembre dernier et inau­guré offi­ciel­le­ment fin 25 mars, le HLU affiche pour l’ins­tant un taux d’oc­cu­pa­tion de 50 %.

Mais les 29 000 m2 de surfaces aména­gées (26 000 m2 de logis­tique et 2000 m2 de tertiaire) trou­ve­ront vite preneur, assure Guillaume Curnier, le direc­teur géné­ral de Lyon Parc Auto : « Nous atten­dons de nouvelles signa­tures cette année. »

Celui qui est aussi président du consor­tium Hôtel Logis­tique Urbain (composé de LPA, la Banque des Terri­toires, la Poste Immo­bi­lier et la SEM SERL) est convaincu de la réus­site du projet : « C’est un projet d’in­té­rêt géné­ral pour décar­bo­ner les livrai­sons du dernier kilo­mètre ; une solu­tion adap­tée pour capter le flux de marchan­dises », vante le direc­teur géné­ral de LPA.

« La première pierre d’un système logis­tique durable décar­boné »

Dans le port Édouard Herriot, le site destiné à opti­mi­ser les distri­bu­tions des derniers kilo­mètres dans l’ag­glo­mé­ra­tion lyon­naise occupe deux impo­sants bâti­ments de 10 400 et 18 400 mètres carrés, répar­tis respec­ti­ve­ment sur deux et quatre niveaux.

46 millions d’eu­ros ont été inves­tis dans ce projet réalisé par Quar­tus, qui béné­fice de la certi­fi­ca­tion HQE Excellent et dispose en toiture d’une centrale photo­vol­taïque consti­tuée de 15 000 panneaux.

Pour l’heure, DPD France (filiale de la poste), le livreur DB Schen­ker, Kleus­ter (vélo-cargo Free­gônes) et Renault Trucks – qui vient tout juste d’ou­vrir un point de service « Renault Trucks City » (service de répa­ra­tion et loca­tion) dédié aux camions de moyen tonnage élec­triques et véhi­cules utili­taires – ont pris leurs quar­tiers au HLU.

À peine le ruban inau­gu­ral coupé, Guillaume Curnier se projette déjà sur la suite : « Nous inau­gu­rons le HLU en espé­rant que ce n’est que la première pierre d’un système logis­tique durable décar­boné. Le HLU doit appor­ter des solu­tions aux acteurs du trans­port et de la logis­tique. »

Aujourd’­hui, seul le flux des camions est capté. Mais des syner­gies sont possibles à l’ave­nir avec le fluvial, estime le direc­teur géné­ral de LPA.

Cyril Michaud

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter