Domi­nique Berna, les JO puis l’en­tre­prise

Anciennes gloires du ballon rond, ovale ou de la petite balle jaune, grands noms des parquets, tata­mis, pistes, rings, ou bassins, ces spor­tifs ont choisi d’éta­blir leur acti­vité dans la région lyon­naise à l’is­sue de leur carrière. En cette année olym­pique, à l’ap­proche du coup d’en­voi des Jeux de Paris 2024, Lyon Déci­deurs part à la rencontre d’une tren­taine d’an­ciens cham­pions deve­nus entre­pre­neurs, inves­tis­seurs ou poli­ti­ciens. Portrait de Dominique Berna.
Dominique Berna Dominique Berna © Wave Event

La fierté se lit encore sur son visage. En 1992, après un sacre aux cham­pion­nats de France et trois titres de cham­pionne d’Eu­rope par équipe, la judoka Domi­nique Berna parti­ci­pait aux Jeux olym­piques à Barce­lone. « Inté­grer l’équipe de France et faire les Jeux, c’était comme un rêve. Ça reste une magni­fique aven­ture humaine et spor­tive. »

Depuis, l’ath­lète lyon­naise est passée des tata­mis au monde de l’en­tre­prise chez les éner­gé­ti­ciens Suez, Engie puis CNR, et dirige aujourd’­hui sa propre société. « J’ac­com­pagne des collec­tifs dans le bien vivre ensemble. Je suis titu­laire d’un master en ressources humaines, leader­ship et intel­li­gence collec­tive. Ce sont des sujets qui ont rythmé ma recon­ver­sion », soutient cette ancienne respon­sable de forma­tion chez le produc­teur d’élec­tri­cité CNR, dont l’après-carrière n’a pas toujours été simple.

📂 Retrou­vez l’in­té­gra­lité des portraits de ce dossier 👉 Anciens spor­tifs : Ils racontent leur vie d’après

« Même si j’avais préparé ma recon­ver­sion, la bascule n’est pas évidente. Du jour au lende­main, vous n’avez plus les compé­ti­tions, les dépla­ce­ments, les résul­tats, les articles dans la pres­se… Tout s’ar­rête. Il faut retrou­ver sa place dans la société et exis­ter autre­ment. »

Entre­pre­neure et ex-prési­dente de la Ligue Aura de judo (2020–2023), Domi­nique Berna a aussi suivi le programme Cham­pion de Sa Vie de l’em­lyon, une forma­tion dédiée aux cham­pions d’hier et d’aujourd’­hui pour les accom­pa­gner vers le métier de confé­ren­cier.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter