Laurent Gelpi, de Gari­baldi Parti­ci­pa­tions à Alba­rest

Belle prise de guerre pour Albarest Partners qui s’attache les services d’un spécialiste lyonnais du private equity, Laurent Gelpi, en qualité de senior advisor. La société de gestion de portefeuille intervient dans le grand ¼ sud-est de la France sur des projets de transmission ou de capital-développement.
Laurent Gelbi Laurent Gelbi © DR

Bonne pioche pour Alba­rest, la société lyon­naise indé­pen­dante de gestion de porte­feuille. Elle s’offre les services de Laurent Gelpi en qualité de senior advi­sor, un spécia­liste reconnu du private equity à Lyon.

À 65 ans, Laurent Gelpi a quitté, ces derniers mois, la direc­tion géné­rale de Gari­baldi Parti­ci­pa­tions, l’en­tité capi­tal-risque de la Banque Popu­laire Auvergne-Rhône-Alpes qu’il avait rejoint en 2013.

Aupa­ra­vant, il avait commencé sa carrière dans la banque chez BPMC avant de rejoindre la SDR du Sud-Est (société de déve­lop­pe­ment régio­nal), puis de parti­ci­per, à partir de 1995, au déve­lop­pe­ment de Naxi­cap Part­ners à Lyon comme direc­teur de parti­ci­pa­tions puis direc­teur asso­cié.

« Figure incon­tour­nable »

Pour Edouard Malan­drin, président d’Al­ba­rest Part­ners, l’ar­ri­vée de cette « figure incon­tour­nable du private equity  » va consti­tuer « un atout précieux pour accé­lé­rer la crois­sance des parti­ci­pa­tions d’Al­ba­rest et l’ac­com­pa­gner dans la réali­sa­tion de ses ambi­tions  ».

Laurent Gelpi va tout à la fois « conso­li­der l’em­preinte de la société de gestion auprès des diri­geants de PME-PMI et des insti­tu­tion­nels régio­naux  », mais aussi « élar­gir le réseau des sous­crip­teurs d’Al­ba­rest au profit du fond Alba­cap 2 ».

La société de gestion de porte­feuille inter­vient en inves­tis­se­ment dans des projets de trans­mis­sion (LBO) ou de rebond (capi­tal-déve­lop­pe­ment) sur le segment des small caps, tous secteurs confon­dus, implan­tées dans le grand ¼ sud-est de la France.

Pour l’ins­tant, Alba­rest inves­tit, via son fonds Alba­cap 1 FCPI, sur des tickets unitaires compris entre 5 et 15 millions d’eu­ros avec des posi­tions d’ac­tion­naire de réfé­rence comme « véri­table asso­cié des diri­geants et entre­pre­neurs ». « Depuis sa créa­tion, Alba­rest Part­ners a démon­tré sa capa­cité à conju­guer sélec­ti­vité et perfor­mance de son porte­feuille et trans­for­ma­tion de ses parti­ci­pa­tions », conclut Laurent Gelpi.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­rions avoir votre avis pour nous amélio­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­me­ment à ce ques­tion­naire ou nous envoyer un émail à redac@­lyon­de­ci­deurs.com. Merci beau­coup !

Consent choices
Remonter